Archives de ◊ septembre 2010 ◊

Auteur :
• 30 septembre 2010

L’annonce a été faite dans la liste Ubuntu-annonce en début de soirée. Il est d’ailleurs maintenant possible de télécharger afin d’expérimenter la release candidate (liens à la fin du billet).

La version Ubuntu Desktop se démarque en autre par le passage à la version GNOME 2.32, la disparition de F-Spot par Shotwell comme utilitaire de photo.Une version de Gwibber mise à jour afin d’incorporer les derniers changements au système d’authentification de Twitter. De nouveaux thèmes, de nouvelles icônes et de nouveaux papiers peints qui semblent apporter une plus valu à la distribution (en regard au look..)

Notons que la version Edubuntu comprend maintenant l’utilitaire de contrôle parental Gnome Nanny ainsi que de nouveaux papiers peints.

Télécharger Ubuntu 10.10 RC

Auteur :
• 29 septembre 2010

Tel qu’annoncé dans la liste de diffusion Ubuntu-news-team, le prochain thème par défaut de Xubuntu 10.10, nom de code Maverick Meerkat,  sera Bluebird. Notons que ce nouveau thème a été construit à partir des thèmes Zuki Blues et axiom.

Voici une image du thème provenant de la page du projet Bluebird de l’équipe du Shimmer Project. Lire ce billet dans son intégralité…

Catégorie : ubuntu | Tags : , , , , ,  | 4 commentaires
Auteur :
• 29 septembre 2010

Hier j’ai reçu un courriel de mon hébergeur coopératif pour m’informer que les Cybercarnets du ProfNoel provoquait trop souvent des timeouts.

Les cybercarnets ont donc été déplacés cette nuit sur une machine indépendante, s’il y a un truc qui cloche (puisque celle-ci est en développement), plus lent ou trop rapide à consulter (on peut rêver), il ne faut pas hésiter à m’en faire part.

Catégorie : General | Tags :  | Les commentaires sont désactivés
Auteur :
• 28 septembre 2010

Pour faire suite au rachat de Sun par le géant du logiciel Oracle, la communauté des développeurs a décidé de créer un  embranchement (un nouveau logiciel créé à partir du code source d’un logiciel existant, un fork dans la langue de Shakespeare) de la suite bureautique OpenOffice, en créant une fondation indépendante, baptisée la Document Foundation. Cette nouvelle fondation aura pour but de poursuivre le développement du logiciel baptisé LibreOffice. Cette fondation compte déjà parmi la liste de ses soutiens la Free Software Foundation, Google, Novell, Red Hat, Canonical, la Gnome Foundation etc. (voir la liste complète).

Un des souteneurs du projet, Mark Shuttleworth, déclare même:

« Office productivity software is a critical component of the free software desktop, and the Ubuntu Project will be pleased to ship LibreOffice from The Document Foundation in future releases of Ubuntu. The Document Foundation’s stewardship of LibreOffice provides Ubuntu developers an effective forum for collaboration around the code that makes Ubuntu an effective solution for the desktop in office environments »

En gros, les prochaines moutures d’Ubuntu seraient livrées avec LibreOffice.

On peut même télécharger la chose en version bêta si le cœur vous en dit, mais je n’ai pu voir qu’une version anglophone et pleine de RPM.

LibreOffice pour toujours? Peut-être pas, Oracle et Sun sont les propriétaires du nom OpenOffice. Peut-être le cèderont-ils? L’avenir nous le dira!

Auteur :
• 28 septembre 2010

JauntyUbuntu annonçait il y a presque déjà 18 mois, soit le le 23 avril 2009, la sortie de la version9.04 d’Ubuntu. Puisque cette version n’est pas une LTS (Long Term Support), les notifications de sécurité et les corrections de bogues importantes ne sont supportées que pour une période de 18 mois.
C’est donc prochainement, le 23 octobre 2010, qu’Ubuntu 9.04 arrivera à la fin de sa vie.

Si le besoin d’avoir un système d’exploitation à jour se fait sentir, il est possible de passer à la version 10.04.1 LTS d’Ubuntu via une mise à niveau. Puisque Lucid Lynx (10.04.1) est une LTS, elle est supportée pendant une période de 3 ans, soit jusqu’en avril 2013.

Il est aussi possible de passer directement à la version 9.10. Mais puisque Karmic Koala (9.10) n’est pas une LTS, elle ne sera supportée  que jusqu’en avril 2011, d’où l’intérêt de Lucid Lynx.

Catégorie : ubuntu | Tags : , , ,  | 3 commentaires
Auteur :
• 27 septembre 2010

Voici une liste de liens microblogués au cours de la dernière semaine. Pourquoi ce titre? Simplement parce que ceux-ci auraient fait l’objet d’un billet semblable à l’époque pré-twitter, assurant les auteurs (dans le cas de blogue individuel) d’un beau rétrolien.

Alors voici dans le désordre:

L’histoire dira si j’ai bien réussi à faire des rétro-liens avec des urls raccourcis…….

Auteur :
• 26 septembre 2010

Un moteur de recherche?Voilà que je découvre aujourd’hui via le blogue Linux et compagnie le moteur de recherche Ixquick. Dans son billet : »Ixquick, le moteur de recherche qui respecte votre vie privée! » nous apprends que Ixquick est un méta-moteur de recherche (consultation de 10 moteurs de recherche et site spécialisés). Ce moteur de recherche ne conserverait pas l’adresse IP.

Depuis quelque temps, j’utilise le moteur de recherche Scroogle,   un mandataire anonymiseur en open source affichant les résultats de Google (ajoutez l’extension Firefox ici).

Pour les paranos, notons que Ixquick est détenu par une société à capital privé (avec tous les sous-entendus). Et l’open-source vérifiable?

On peut toujours tester/utiliser Ixquick en installant l’extension Firefox.

Si vous connaissez d’autres moteurs « proxy », faut pas hésiter à utiliser les commentaires.

Bonne recherche!

Auteur :
• 25 septembre 2010

Un disque

Plus tôt cette semaine, je publiais un billet concernant l’installation d’un RAID logiciel (RAID 1) dans une Ubuntu 10.04.1 server. Sans vouloir revenir sur la définition d’un RAID 1, rappelons simplement que cette solution permet une redondance des données en disques en miroir et peut tolérer la panne d’un disque.

En fin de billet, je précisais qu’une prochaine étape serait les procédures à suivre dans le cas de la panne d’un disque, ce billet d’aujourd’hui en discutera donc.

Tout d’abord, précisons que la configuration proposée dans le billet précédant comporte une lacune majeure (voir la discussion à la fin du billet) compliquant grandement la récupération des données. En effet, puisque la partition boot (nécessaire au démarrage) n’est présente que sur le premier disque, la perte du second disque est facilement récupérable, le système pouvant quand même démarrer. Alors que la panne du premier disque empercherait le système de démarrer.

Lire ce billet dans son intégralité…

Page 1 sur 212