Auteur :
• 18 septembre 2005
closeCet article a été publié il y a 11 ans 2 mois 24 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

Je parlais dans le billet concernant l’activité débutée avec mes élèves la semaine dernière concernant l’importance de la validation de l’information dans internet. Je me suis donc muni des 6 questions du cyberespace, et en supposant que je suis un enseignant à la recherche d’informations sur l’utilisation des Tics en classe, afin d’évaluer mes cybercarnets….

Les questions.

1. Qui est la source?

À cette première question je me rends bien compte que, bien que j’assume la responsabilité du contenu en signant Éric Noël mes billets, je ne fournis aucun renseignement clairement énoncé sur moi (telle une courte présentation/biographie) ou concernant mon école. De plus, il est mentionné nul part comment me rejoindre. Bon point, je cite mes sources.

2. Quoi?
Quelle information obtenons-nous (L’information est-elle biaisée?)?

À cette seconde question, cela ne va pas tellement mieux. Je n’exprime en aucun endroit clairement ma vision. Bon points, j’essai le plus souvent de rédiger dans un langage simple et clair, il est possible de vérifier l’information en consultant d’autres sources et je ne fais pas appel à des énoncés nébuleux et sans fondement.

3. Comment l’information est-elle présentée?
L’information semble-t-elle complète et bien organisée?

Décidément cela va de mal en pis. Mon cybercarnet n’annonce pas clairement les sujets que j’entends aborder. Par contre l’information est facile à comprendre et cohérente (je l’espère). De plus l’information est clairement protégé par un copyright) le creative common.

4. Quand?

Ici, tout dépend de ce que que l’on recherche. Cela dépend donc de l’importance concernant l’age de l’information. Celui qui cherche doit se demander si l’information est toujours pertinente en fonction de l’age. Bon point, la date est mentionnée à chacun des billets.

5.

À l’url (Uniform Resource Locator) profnoel.com.

6. Pourquoi choisir de visiter un site Web?

Encore une fois cela dépend du sujet de l’information recherchée. Dans mon hypothèse, le sujet est les TICs. Donc dans ce cas la recherche dans internet semble évidente.

À mon hypothèse, à savoir si les informations de mon cybercarnet pouvaient paraître valides à un visiteur arrivant pour la première fois dans ceux-ci, je peux donc dire que mon cybercarnet, selon les 6 questions, comporte plusieurs lacunes. Surtout concernant mon identification et mes motivations. Elles peuvent paraître pourtant évidentes pour ceux qui suivent mon activité carnetière, c’est en glissant des informations à gauche et à droite que ceux-ci ont réussi à m’identifier. Mais pas pour un premier visiteur! À propos de l’utilité copyright, je me questionne comment un copyright, peux valider ou pas l’information. Je me suis également interrogé à propos des deux dernières questions. Le Où et le Pourquoi. Je crois que le Où doit faire comprendre que ce n’est pas parce que une url est courte, que cela peut avoir une réelle influence sur la validation de l’information (puisque n’importe qui peut enregistrer à peu près n’importe quel nom avec le .net, .org et .com). Faire réaliser également que l’extension géographique peut avoir une très grande importance, surtout concernant des thèmes régionaux. Concernant le Pourquoi, j’ai peut-être trop le nez dedans, mais je me demande pourquoi ce Pourquoi?

J’ai donc un peu de pain sur la planche….

Be Sociable, Share!
Catégorie: General | Tags : , ,
Vous pouvez suivre toutes les réponses à à ce billet via le flux RSS 2.0. Les commentaires et la notification par ping sont désactivés.

6 réponses

  1. Réflexion intéressante. Les six questions mentionnées sont certainement "correctes" mais m’apparaissent, comment dire … scolaires.
    Il faut beaucoup naviguer sur Internet pour développer un "feeling", une intuition de la qualité éditoriale d’un site.
    Et il faut être vraiment très expérimenter pour détecter des sources douteuses seulement en une visite.
    Je pense qu’il faut donner du temps aux élèves pour qu’ils développent ce "feeling". Bien sûr, on peut donner des pistes d’observation, mais, pour moi, naviguer est d’abord un acte culturel et comme la lecture, comme la musique, la navigation a son propre langage.
    Ne modifiez pas votre site : il est parfait ainsi; et puis, il faut faire confiance en l’intelligence des gens.

  2. Je suis d’accord avec vous, j’avais pourtant commencé ce billet par: "Je me suis amusé ? ". Les 6 questions ne doivent pas être une "recette" ? suivre, mais plutôt une amorce. Et pour les changements, ce n’est pas grand choses, un billet expliquant tout simplement qui je suis. Je me disait depuis un bout de temps qu’il serait intéressant que j’écrive un tel billet. Ce petit jeu précipitera probablement son écriture…

  3. Un bon exemple d’un traquenard sur le Web que je connaisse est ce site, http://www.martinlutherking.org/

    Si jamais vous avez un peu de temps avec vos élèves, demandez-leur ce qui cloche avec ce site. Il n’est pas recommandable, je vous préviens, mais pourquoi ?

    N.B. Je vous trouve un peu sévère avec votre blogue du point de vue de la validité… mais que ça ne vous empêche pas de vous présenter plus avant !

  4. Je ne sais pas pourquoi, mais le site que tu proposes Mario est bloqué par le proxy de notre C.S. ;-(

  5. Merci Mario, en effet c’est un brin haineux.
    À mon tour laisse le chimiste que je suis te proposer le site du Groupe de recherche sur le monoxyde de dihydrogène.
    http://www.dhmo.org/translations...

  6. 6
    Robin 

    C’est pas en floride que les verres de styromousse ont été banni ? cause que leur manufacture dépendait de H2O ? Je me souviens vaguement de l’histoire… je pourrais la retracer, mais ça ne fait pas très sérieux. La décision a été prise suite ? la lecture d’un site comme dhmo j’imagine.