Archives de la catégorie ◊ TIC ◊

Auteur :
• 8 mars 2009

tikilogoJe voulais profiter de la semaine de relâche pour retravailler le wiki du ProfNoel. Cet espace collaboratif que j’avais installé/expérimenté en 2005 (ici, ici et ), était depuis mon outil pédagogique priviliévié en regard à la compétence transversale TIC. J’avais installé à l’époque la version du MST de Wikini, que j’avais modifié un peu au cours des ans, sans vraiment faire de mise à jour. Mais depuis le début de l’année scolaire, je n’y ai presque pas touché, puisqu’il n’était plus accessible à partir d’internet (uniquement disponible à l’intérieur des murs de mon école). Il est certain qu’être en intranet comporte quelques avantages, mais ceux-ci sont rapidement occultés par les désavantages.

J’ai donc décidé de me réapproprier l’outil, et de le rendre accessible, comme à ses débuts, à partir d’internet. Qui dit déménagement d’une plateforme vieille de 5 ans, dit aussi mise à jour au passage, et avec tout les modifications apportées (dont je n’ai bien sûr pas toujours gardé une trace) et bien dans mon cas précis, cela reviens à repartir de zéro.

Alors puisqu’un lustre c’est long en informatique, pour quoi ne pas réévaluer au passage.

Voici une liste non exhaustive et en désordre de ce que j’apprécie du wiki dans mon contexte scolaire:

  1. Permets à l’élève de publier du contenu, sans connaissances techniques élaborées.
  2. Permets le travail collaboratif sur un texte
  3. Faciliter d’imprégner aux élèves la wiki attitude.
  4. La facilité de publier/modifier un texte (magie du double clique).
  5. Permets à l’enseignant d’observer la genèse d’un texte, d’une idée.
  6. Facilité de l’enseignant à intervenir dans une discussion en y ajoutant de nouvelles pistes.
  7. Le wiki permet de lier rapidement des pages (donc du contenu), afin de mettre en commun le travail de tous.
  8. Permets le travail évolutif.
  9. Donne le droit à l’erreur.
  10. Permet de garder une trace individuelle/collective du cheminement de l’élève.

Une des choses qui était difficile était l’intervention privée, je devais y aller avec le courriel fourni lors de l’inscription, et souvent les courriels fournis ne sont pas toujours en service assidu. Une autre chose qui aurait pu être intéressante (réglant du même coupe le problème de communication mentionné) aurait été un ajout de réseautage social.

Une des possibilités (j’y ai pensé pendant une fraction de seconde) aurait pu être Facebook, puisque la plupart de mes élèves y sont déjà membre, mais à la lecture d’ici, ici, et ont confirmé ce que je craignais. J’ai pensé également à Ning afin d’être le maitre d’oeuvre, j’ai installé et expérimenté BuddyPress, histoire d’être indépendant, mais c’est solution était toujours un à côté

Présentement, j’expérimente TikiWiki, qui pour le moment, répond à toutes mes attentes. Sous l’aspect d’une usine à gaz (un dossier d’installation de 50 Mo quand mémère), c’est un wiki extrêmement versatile, modifiable et configurable sans trop avoir besoin de mettre les mains dans le code source, facilitant par le fait même, les mises à jour futures.

Bientôt le tikiwiki du ProfNoel ?

Catégorie : TIC | Tags : , , , , , , , ,  | 2 commentaires
Auteur :
• 17 avril 2007

Nous nous sommes attardés dernièrement sur un problème criant en éducation : les enseignants qui utilisent l’ordinateur comme outil d’apprentissage.

Voulant éviter que ce fléau se répande partout au Québec, nous vous proposons quelques moyens à utiliser afin d’éviter une catastrophe prévisible. Voici donc comment, en 10 points, freiner, voire même stopper toutes initiatives de l’enseignant dans l’appropriation des TIC. Bien que seulement quelques points puissent suffire à le démotiver dans son appropriation, le gage de succès (dans le retour à un enseignement plus normal) est atteint lorsqu’un maximum de moyens est utilisés.

  1. Ne pas mettre à la disponibilité de l’enseignant un ordinateur, afin que celui-ci le prenne en main.
  2. Instaurer des politiques qui empêchent l’enseignant d’installer de nouvelles applications dans le but d’expérimenter de nouvelles avenues.
  3. Dépouiller les ordinateurs afin que ceux-ci ne puissent plus utiliser de clés USB, de Cd-rom ou du multimédia.
  4. Instaurer la dictature du service informatique en y assujettissant la pédagogie.
  5. Sortir les techniciens de l’école afin de résoudre les problèmes techniques à distance.
  6. Avoir juste assez de budgets afin de former les formateurs, mais pas les enseignants.
  7. N’utiliser qu’une suite bureautique comme application des TIC.
  8. Le web est dangereux, il faut instaurer des filtres de plus en plus puissants en ne misant pas sur l’éducation.
  9. Limiter l’enseignant dans son utilisation des TIC sous prétexte de l’uniformisation de l’enseignement d’une matière.
  10. Imposer à l’enseignant LA/UNE façon de faire.

J’ai écrit ce billet en misant sur l’ironie. Disons que mes oreilles (grandes ouvertes) ont entendu bien des commentaires à ce sujet au dernier colloque de l’AQUOPS. Ceux-ci m’ont permis d’étoffer ce billet.

Catégorie : TIC | Tags : , ,  | Un commentaire
Auteur :
• 13 avril 2007

rj45Et si nous allions tous dans la même direction, partout au Québec en même temps, pendant toute une journée? Je pense à une journée complète où les enseignants pourraient expérimenter/discuter/partager à propos des TIC.

C’est déplorable mais c’est la réalité, l’utilisateur lambda n’ira jamais à l’AQUOPS ou bien à d’autres colloques du genre. Peut-être avons-nous atteint un certain point et qu’il est temps d’inverser le processus des enseignants qui se déplace dans des colloques en amenant les colloques dans nos milieux. Dans cette journée, nous pouvons donner le goût des TIC aux gens qui ont de la difficulté à brancher une clé USB par exemple. Il faut tout simplement les prendre là où ils sont. Prêcher par l’exemple, démystifier les choses, la décompliquer, la démocratiser. Dans cette journée, les plus avancés peuvent partager leurs passions.

Nous avons tous commencés dans nos institutions par l’achat d’un canon, pourquoi avons-nous dû en acheter un deuxième puis un troisième? Parce que les gens l’utilisaient, il y avait une pression. Ce genre de journée obligerait même nos services informatiques à livrer la marchandise. Et à subir de la pression pédagogique.

J’imagine ce genre de journée où physiquement nous serions dans nos classes et que virtuellement nous serions partout au Québec!

Et à ceux qui me diront que ce genre de journée est technologiquement utopique, je leur répondrais alors à ce moment que si c’est vrai, et bien l’utilisation des TIC en classe est également utopique.

Catégorie : TIC | Tags : , , ,  | 2 commentaires
Auteur :
• 14 septembre 2005

Je m’étais dit que j’allais expérimenter les carnets avec les élèves cette année. Mais j’ai décidé de prendre mon temps. Du temps pour faire quelques activités que je juge importantes avant de faire le grand saut.

  • La validation de l’information
  • L’initiation au fil RSS et atom

Je suis présentement en pleine activité de la validation de l’information, une activité (Vois-tu ce que je vois) que j’ai carrément pigée sur le site Réseau Éducation-Médias.

Dites à vos élèves que vous travaillez à rassembler de l’information sur votre ville afin de créer un site Web pour la classe. Vous aimeriez qu’ils vous aident dans votre recherche. Pour ce faire, ils doivent trouver quelques sites présentant des villes du Québec qui serviraient de modèles … Quelques minutes avant la fin de la période, au lieu de ramasser leur liste, dites-leur qu’une des deux villes est fictive et que le site est une supercherie. … Demandez-leur alors en devoir par exemple de trouver 10 éléments qui prouveraient que leur site était bien réel.

Je leur ai donc demandé d’énumérer 10 « preuves » de l’existence réelle de leur ville. Il est intéressant (du moins je souris) de suivre leurs co-constructions sur le wiki concernant ce qui pour eux, représente des preuves. Je me rends bien compte que j’ai négligé l’aspect de la validation depuis trop longtemps, la perception des élèves sur la véracité de l’information peut être jusqu’à un certain point troublante.

Avons-nous dans le passé (et je m’inclus), occulté trop souvent le fond au profit de la forme?

Personnellement je crois malheureusement que oui.

Catégorie : TIC | Tags : , ,  | 8 commentaires
Auteur :
• 13 septembre 2005

J’utilise depuis le début de l’année un wiki afin de faire ma planification, laissant ainsi le loisir à mon confrère qui enseigne la même chose que moi, de connaître mes idées et mes plans.

En espérant d’ici la fin de l’année, co-construire des situations d’apprentissage….

Catégorie : TIC | Tags :  | Un commentaire
Auteur :
• 30 juin 2005

Discutant avec un collègue d’un sujet relié aux TIC qui me tracassait, il me fit part d’une ressource fort pertinente à laquelle il était abonné. La ressource en question était la liste de diffusion du Recit (recit(at)grics.qc.ca).

Avec tout le flafla fait à propos de la diffusion de l’information, le simple répondant TIC scolaire que je suis se demande ce qu’il y a de si névralgique et de si secret pour qu’on lui interdise le droit de s’inscrire et de participer à cette liste de discussion?

Catégorie : TIC | Tags :  | 2 commentaires
Auteur :
• 22 juin 2005

Je vais faire un petit retour sur mes utilisations tic dernièrement.

Tout d’abord mon utilisation du wiki en classe. Le deuxième cours s’est déroulé superbement. Je sentais bien que la plus part des élèves s’étaient approprié l’outil. L’utilisation des commentaires par les élèves fut que des plus constructives. Certains élèves ont même corrigé, de leurs propres chefs, certaines erreurs grammaticales dans les pages d’autres élèves. J’ai déjà quelques idées qui me trottent dans la tête concernant une utilisation à plus long terme l’an prochain et j’essaye d’imaginer la construction de rapport de laboratoire. Je m’interroge encore concernant les droits d’auteurs et je songe à protéger ces pages par un mot de passe général. De plus, l’an prochain je vais présenter la philosophie de l’outil plus longuement ainsi que de placer un accent particulier sur l’étiquette.

Mon utilisation de la foire aux questions fut au-delà de mes attentes. En deux jours j’ai reçu un peu moins de cinquante questions ainsi qu’un trafique de 300 pages. Ce fut accaparant, mais combien gratifiant!

Catégorie : TIC | Tags : , ,  | 2 commentaires
Auteur :
• 9 juin 2005

Récemment j’avais réalisé le potentiel éducatif de l’utilisation en classe d’un outil de travail collaboratif comme le wiki, Voici donc un petit résumé de ce projet commencé mercredi matin. Tout d’abord lorsque le projet fut planifié, une contrainte sévère de temps se présentait à nous. Uniquement deux périodes au laboratoire avant la fin de l’année scolaire.

Lire ce billet dans son intégralité…

Catégorie : TIC | Tags : , ,  | Un commentaire
Page 3 sur 41234