Auteur :
• 6 avril 2007
closeCet article a été publié il y a 9 ans 8 mois 6 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

Un autre congrès de l’Aquops qui vient de se terminer. Cette année j’avais été plus prévoyant, puisque j’ai résidé au même hôtel durant mon séjour.

Dans l’ensemble j’ai bien aimé, mais je remarque deux choses, les « entre-ateliers » deviennent de plus en plus intéressants, il est toujours intéressant de discuter et d’échanger avec des édublogueurs « pour vrai » (salutations à Pierre, Benoît, Gilles, Mario et Pierre) je suggère que l’an prochain, les édublogueurs aient une cocarde de couleur différente, çà aiderait à nous reconnaître (malgré que cela fasse un peu société secrète). Malheureusement, je n’ai pas rencontré un seul de mes collègues « répondant tic » de la région de Québec.

Encore une fois mes ateliers coup de coeurs sont ceux auxquels je ne m’étais pas inscrit avant le congrès, j’ignore ce que cela peut bien signifier, mais bon.

Pendant un moment j’avais même envisagé de me présenter au conseil d’administration, mais après quelques irritants et un évènement pendant l’assemblée générale, combinée à mes expériences antérieures de conseil d’administration, m’ont fait prendre la poudre d’escampette dans la direction opposée.

J’ignore si je pourrai l’an prochain revenir au congrès avec tout ce qui se passe à mon école, on verra bien! Et pourquoi pas aussi donner un atelier, histoire de partager un peu : P

Be Sociable, Share!
Catégorie: General | Tags : ,
Vous pouvez suivre toutes les réponses à à ce billet via le flux RSS 2.0. Les commentaires et la notification par ping sont désactivés.

2 réponses

  1. Bonjour,
    je réponds un peu tard, mais comme on dit…

    Je retiens l’idée des cocardes "édublogueurs" et j’aurai probablement la mienne (Simplement Pascal).

    J’aimerais bien savoir pourquoi tu as pris la poudre d’escampette. Je t’invite à m’écrire un courriel ou simplement à l’inscrire ici.

    Merci et à l’an prochain, je l’espère.

    Pascal Lapalme
    C.A. Aquops

  2. Bonjour Pascal,

    Pour le CA, disons que le fait d’avoir balancé le vérificateur financier m’a rappelé un souvenir désagréable (qui serait inopportun de raconter ici).

    Une petite voix m’a incité à quitter.