Auteur :
• 15 avril 2009
closeCet article a été publié il y a 7 ans 7 mois 26 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

Nous sommes à huit jour du lancement officiel et Jaunty est déjà dans l’air. Les collègues Pierre et Martin profitaient du congé pascal afin de passer sous Jaunty Jackalope. À l’installfest de l’Aquops, bien qu’équipés pour installer Intrepid Ibex, les gens demandaient l’installation, même en bêta, de Jaunty Jackalope.

Personnellement je préfère installer plutôt que de mettre à jour. Il y a bien sûr des pour et des contres, mais dans mon apprentissage de Linux, cela me permet de faire le tour du jardin.

Pour la mise à jour, il est possible de passer de Intrepid Ibex à Jaunty Jackalope. Si vous êtes sous Hardy Heron, vous devrez mettre à jour vers Intrepid Ibex préalablement (ou bien attendre un an et de passer directement de Hardy Heron à 10.04 qui sera une lts).

Bref pour les impatients, la technique est la même que la dernière fois, et je me permets de la répéter ici (au risque de radoter):

Dans un terminale taper (sous Intrepid Ibex):

gksu 'update-manager -c -d'

Ensuite:

  1. Ouvrez le gestionnaire de mises à jour (Système → Administration → Gestionnaire de mises à jour)
  2. Cliquez sur le bouton Vérifier ;
  3. S’il existe des mises à jour pour votre version actuelle de Ubuntu (Intrepid Ibex), installez-les en cliquant sur le bouton Installer les mises à jour ;
  4. Ensuite, au-dessus de la zone des mises à jour disponibles, un bandeau vous informe qu’une nouvelle version d’Ubuntu est disponible. Cliquez sur le bouton Mettre à niveau, au bout de ce bandeau, pour démarrer la procédure de mise à niveau ;
  5. Suivez les instructions à l’écran.
Be Sociable, Share!
Catégorie: ubuntu | Tags : , , , , ,
Vous pouvez suivre toutes les réponses à à ce billet via le flux RSS 2.0. Les commentaires et la notification par ping sont désactivés.

11 réponses

  1. 1
    Boris 

    Je fais d’habitude une mise à jour mais pense, cette fois, re-installer. Tu pourrais nous donner tes conseils et astuces si tu en as (par ex: comment re-installer automatiquement tous les logiciels qui étaient installés) ?

  2. 2
    VV666 

    Je tourne sous la 9.04 depuis 3 semaines et je le trouve très bien.

    J’ai réinstaller la 9.04 sur mon portable, je vais migrer de la 8.10 vers la 9.04 sur mon fixe bientôt, comme ça j’aurai vu les 2 côté du miroir 😉

  3. 3
    M.i.B 

    Salut à toi.
    Je me pose deux petites questions une fois que la mise à jour sera appliquée, comment passer mes partitions ext3 en ext4 et est-il possible de faire cette manip sur du raid1?
    Merci d’avance pour tes réponses.

  4. 4
    Nicolas 

    Salut!

    Juste une petite remarque en passant: c’est Jaunty Jackalope, pas Jackalops…

    😉

  5. 5
    NicoA380 

    Sur mon portable, j’ai plusieurs partitions dont deux de 10Go et une grosse pour le home. J’alterne l’installation des nouvelles version d’Ubuntu sur ces partitions, comme ça je ne stress pas du tout pour tester et je ne me tape pas de big upgrade quand la version finale arrive.
    Ça me permet aussi de faire le ménage dans les packages que je n’utilise plus, j’ai réinstalle au besoin.

    J’ai installé la 9.04 sur mon eeepc avec le netbook-remix et ça semble plus réactif (placebo ?).

    Ce qui est sympa avec la 9.04, c’est firefox3.5 directement dans les dépôts ^^

  6. 6
    Sebseb01 

    Chez moi j’ai tenté un update, cela à rendu mon ordinateur complètement inutilisable.

    J’ai donc tenté une install, mais pas mieu. J’espère que la final sera plus stable.

    J’ai bien sur remonté des bugs qui pour le moment rester sans réponse. ;(

  7. 7
    Raymond 

    J’utilise Linux depuis 11 ans, j’en ai essayé des distributions ! Je ne suis pas partisan de la mise à jour automatisée même si parfois ça fonctionne sans encombre.

    J’ai toujours une partition séparée pour /home, une autre séparée que je nomme /partage (le nom dit tout !) et la partition racine /. Une réinstallation complète, lorsqu’on change de version tout en conservant sa partition /home, peut conduire à de petits désagréments. C’est le cas si, par exemple, de nouvelles fonctionnalités qui n’étaient pas prise en charge par votre version antérieure, apparaissent dans la nouvelle distribution. Et c’est parfois pire si vous changez complètement de distribution.

    Voici ce que je fais, c’est un peu plus long mais ça fonctionne à tout coup !

    1. Je fais TOUJOURS une copie de sécurité de tout le répertoire /etc

    cd /
    sudo tar cvzf /home/usager/secur/rep_etc_u804.tar.gz /etc/.

    (n’oubliez pas le point . après /etc, il veut dire tous les fichiers, cachés ou non)

    Ainsi tous les paramètres de mon ordi sont conservés et je peux les restaurer en cas de pépin : je pense surtout aux paramètres de réseau, ssh, cups, apt, etc.

    Vous pouvez aussi faire la copie de sécurité en mode graphique mais il faut avoir les droits d’administration pour sauvegarder tous les fichiers de /etc.

    2. Amorcer sur le cédérom de la nouvelle distribution, s’assurer que l’Internet fonctionne pour que tous les fichiers nécessaires à l’installation soient installés.

    3. Lorsqu’il faut partitionner, TOUJOURS choisir la partition manuelle, mettez votre point de montage / pour la bonne partition, un autre pour /home et créez autant de partitions que nécessaire, j’ai toujours une partition au point de montage /partage (vous pouvez éditer les noms des points de partage). Pour le choix du système de fichier, je choisi toujours reiserfs pour un ordi fixe et ext3 pour un portable (car reiserfs est plus gourmand en ressources sur un portable). Reiserfs est imbattable sur un ordi fixe, ultrarapide, stable, efficace surtout avec une multitudes de petits fichiers (ce que nous avons tous à la maison, pensez à vos fichiers d’images, de musique, vos caches Internet, …).

    4. Lorsque l’installation sera complétée et l’ordi relancé pour profiter de votre nouvelle distribution, installez donc le logiciel mc. C’est laid, mais ce que c’est efficace ! Un vrai couteau suisse qui vous permet de naviguer dans n’importe quelle archive, d’éditer n’importe quel fichier texte, même d’écouter de la musique, de se brancher à distance sur un autre ordi, et j,en passe. mc fonctionne dans un terminal seulement, mais il a l’ÉNORME avantage de fonctionner même si vous n’avez plus de serveur graphique fonctionnel !

    J’ai essayé la bêta 9.04 sur un poste à la maison, elle semble stable et agréable à utiliser. J’ai eu toutefois à me battre avec l’Internet qui se connectait au mauvais moment et ne donnait pas la route par défaut. On se trouvait avec une adresse Internet mais une impossibilité de l’utiliser. Ma solution a été d’ajouter 3 lignes dans le fichier/etc/rc.local pour fermer et relancer l’Internet :

    poff
    pon dsl-provider
    exit 0

    Le fichier /etc/rc.local est vide de commande. Il contient seulement des commentaires qui expliquent comment l’utiliser. On le rend exécutable, puis on ajoute les commandes que l’on veut. Ce fichier sera le dernier exécuté lorsqu’on amorce l’ordi, et son contenu s’exécute avec les droits de l’administrateur.

  8. 8
    Éric Noël 

    @Boris Si tu veux une ré-installation automatique, il faut passer par la mise à jour.

    @M.i.B Il faut y aller avec précaution.

    @NicoA380 Perso, j’utilise également plusieurs partitions.

    @Raymond merci pour ton tuto, je n’ai jamais eu le réflex de faire une copie de mon /etc. Je prends bonne note.

  9. 9
    Le_gnou 

    Personnellement, arès une expérience courte et décevante de la 9.04, j’ai pris le parti de demeurer sous la 8.10 LTS.

    Utilisant Ubuntu au bureau, je préfère la stabilité à la modernité, je ne pense plus migrer avant la prochaine LTS.

    Côté ordi perso, j’ai abandonné Ubuntu pour une durée indéterminée afin de tester ZenWalk 6 (basée sur Slackware) qui, pour le moment, ne me déçoit pas.

  10. 10
    Oliv Mérou 

    @u Gnou : n’oublie pas que la 9.04 est une version bêta et qu’il ne faut pas l’installer pour une utilisation « en stable » mais pour tester / reporter les bugs. N’exige pas d’elle d’être au point avant la sortie officielle dans une semaine maintenant. On installe une bêta pour détecter les bugs et les reporter justement, et c’est mieux que ces derniers soient repérés maintenant qu’après la sortie de la version finale.

    Pas de jugement hâtif et à l’emporte-pièce donc. Ton expérience « courte et décevante » prématurée n’est pas significative de ce que sera 9.04 une fois celle-ci lancée « pour de bon ».

  11. 11
    Oliv Mérou 

    J’oubliais : 8.10 n’est pas une LTS !