Auteur :
• 6 août 2005
closeCet article a été publié il y a 11 ans 4 mois 6 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

Je réservais mes suggestions pour l’automne concernant l’avenir de l’AQUOPS mais les interventions des derniers jours concernant « La troisième chaise » me motive m’y mettre.

Comme vous le savez, l’AQUOPS lançait ce printemps un sérieux appel à la mobilisation concernant son avenir. Pour un paquet de raisons, il semblait y avoir une désaffectation des participants aux diverses activités. Que faire pour regagner sa « popularité » antérieure?

Je me pose une simple question : Combien d’enseignants connaissent effectivement l’AQUOPS?

Dans certains milieux, hors des grands centres particulièrement, on peut parler, selon moi, d’environ un peu moins de 10 %. Avec les crédits limités à la formation, cela devient très coûteux que de participer à de tels congrès (trois jours de congrès, les repas, les couchés, le transport etc.).

Si vous ne pouvez aller à la montagne, que la montagne vienne à vous! Je propose carrément maintenir le congrès national, mais de le segmenter afin que des pré-congrès régionaux puissent se dérouler un peu partout dans la province.

J’imagine que, de cette manière, beaucoup plus d’enseignants auraient la possibilité de connaître et de participer d’une manière concrète à l’intérieur de l’organisation.

Je sais que je parle d’une organisation frisant le casse-tête, mais c’est une des solutions que j’entrevois….

Be Sociable, Share!
Catégorie: General
Vous pouvez suivre toutes les réponses à à ce billet via le flux RSS 2.0. Les commentaires et la notification par ping sont désactivés.

Les commentaires sont désactivés.