Auteur :
• 5 avril 2009
closeCet article a été publié il y a 7 ans 8 mois 6 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

podcastVoici l’édition 9.04 (avril 2009) de la balado du ProfNoël.

Vos commentaires: drop.io/profnoel

Vos commentaires: balado arrobas profnoel point com

Bonne émission.

Voici les liens discutés dans cette édition:

Microsoft et le MELS

Le ministère de l’Éducation remplace ses logiciels sans appel d’offres

Gobby

Éditeur collaboratif gobby

Pièce musicale

2 Days A Night par The Liquid Kitchen

En format .mp3
Balado du ProfNoel – 9.04

En format libre .ogg
Balado du ProfNoel – 9.04

Be Sociable, Share!
Vous pouvez suivre toutes les réponses à à ce billet via le flux RSS 2.0. Les commentaires et la notification par ping sont désactivés.

19 réponses

  1. 1
    PatatoOor 

    vous voulez dire podcast ?

  2. 2
    Éric Noël 

    Le podcasting, c’est en anglais et la baladodiffusion c’est en français.

  3. 3
    Clapico 

    Bonsoir Eric, puisque tu souhaitais un feed-back, le voilà. Le cocncept du balado est sympa et je prends plaisir à t’écouter. En ce qui concerne les logiciels propriétaires, j’utilise également Flash non free, Skype et mercury-messenger. Tant que c’est du gratuit je n’ai pas d’état d’âme.

  4. Bonsoir, tout d’abord bravo à toi pour cette balado, en ce qui concerne l’utilisation de logiciels non libres, je suis d’accord avec toi !
    En effet ce qui me preoccupe d’abord c’est la fiabilité et les performances d’un logiciel pour le travail que je veux faire, ensuite bien sûr je préfère utiliser des logiciels libres mais c’est l’efficacité qui prime !!

  5. 5
    spatz 

    En France on parle moins français, on dit podcast, e-mail. On utilise des « stop » pour arrêter les voiture. Qu’est ce qu’un fureteur? Un navigateur? bientôt 00h00 en France. Bonne continuation pour le « balado »

  6. 6
    altg 

    Je suis régulièrement tes articles depuis le planet ubuntu-fr, ils sont toujours très bien fait et intéressants.
    Mais alors ce soir, le format balado m’a vraiment agréablement surpris, réalisation très professionnelles, plusieurs thématiques abordés, des jingles légers et ponctuant bien le propos et la découverte d’un artiste « libre » pour finir. Ta voix passe vraiment bien.
    À la fin je me suis demandé quelle serait l’émission suivante. Quelle radio étais-je en train d’écouter?
    Bravo

  7. 7
    Yves14 

    Bien sympa ton balado, Eric.
    Et merci pour tout ton travail pour le Libre.
    Moi aussi je suis enseignant (en France), alors tout ce que tu trouves comme application dédiée à l’enseignement m’intéresse. Pour commencer, un bon logiciel pour créer un tutoriel et des tests me plairait bien. Tu connais çà?
    Bonne continuation!

  8. 8
    9h0ost 

    Je découvre à l’instant la balado et cela m’est très sympathique. J’attends la suite! Bravo.

    Pour ce qui est de l’utilisation des logiciels non libres, je dois avouer que je fais partie des personnes qui optent pour un logiciel répondant à un besoin et le fait correctement. S’il est libre c’est merveilleux. S’il ne l’est pas , je règle ça avec ma conscience en espérant voir un jour une alternative libre.

    Malheureusement, dans le libre il y a encore beaucoup de travail à accomplir. Je suis conscient que les développeurs font de leur mieux pour parfaire leurs logiciels et nous les en remercions profondément.

    Cependant, pour prendre comme exemple le logiciel skype, je n’ai encore trouvé aucun logiciel libre qui répond à mes besoins comme le fait skype. Ekiga est une horreur à utiliser pour divers choses. Idem pour Gnash. Alors, oui j’utilise des logiciels non libres mais quelle serait l’intérêt pour moi d’utiliser un logiciel libre qui ne répond pas à mes besoins?

    Personnellement, je pense que les développeurs sont conscients de cela et font tout ce qui est en leurs pouvoirs pour arriver au même niveau (voir meilleur) que leurs adversaires non libres. Par exemple, j’attends avec une impatience inimaginable la fin du développement du protocole XMPP afin de faire de la vidéo-conférence acceptable sous mes logiciels libres de messagerie instantanée pidgin et empathy.

    Voili Voilou mon opiniou! 😉

  9. 9
    obrowny 

    Bonjour,
    J’utilise également du non libre quand l’alternative ne fonctionne pas. Je pense que c’est dommageable dans la mesure où en choisissant le raccourci du non libre, on ne pousse pas le libre à faire le dernier pas. Pourquoi développer un plugin flash libre si le non libre convient à tout le monde finalement? Nous devrions au contraire ne pas nous en contenter et pousser les marques à libérer le code.

  10. 10
    Pierre-alain 

    Bonjour de Martigues.
    Vraiment agréable ce billet audio, je rejoint tout à fait le point de vue que ce qui prime avant tout c’est la fonctionnalité et si c’est libre tant mieux mais c’est pas une fin en soi. A mon avis c’est le terme libre qui induit en erreur beaucoup de gens, « ouvert » aurait été plus approprié. Je comprends parfaitement les adeptes du tout libre mais nous ne sommes pas tous des »Nerd ou des Geek » je les remercie pour l’aide qu’ils nous apportent quand ont coince, mais l’utilisation et le but principal d’un ordinateur c’est de simplifier la vie et pas le contraire et souvent l’avantage des non-libre c’est d’être multi-plateformes j’utilise personnellement beaucoup les logiciels en ligne de « jumelle » qui me permettent de travailler à plusieurs sur un même document sans avoir à me soucier du format à utiliser ou de l’extension à employer.
    Puis après il y à les affinités, j’ai toujours aimé travailler avec Photofiltre et même sous intrépid je continu à l’utiliser je sais très bien qu’il y a l’équivalence en libre, mais sans savoir expliquer pourquoi je me sent plus à l’aise avec PF.

    Je donne mon expérience personnelle, j’étais sous Vista et je voulais tester du 64bits par hasard je tombe sur la sortie de la 8.04 LTS et je me dis pourquoi pas ? Par chance j’ai trouvé ça bien et ça correspondait à mes attentes et à mon utilisation, mais dans le cas contraire je n’aurais eu aucun scrupule à retourner sous Vista. Soyons un peu honnêtes pour la majeure partie d’entre nous c’est la gratuité qui prime et le fait aussi d’être dans la légalité (plus de logiciels craqués) Le fait qu’ils soient libres ou non doit venir plus tard une certaine prise de conscience peut-être ?

  11. 11
    wallamy 

    Très sympa ton « balado ».

    C’est vrai que en France on ne connait pas les mots: Fureteur, balado…
    Pour fureteur on dit navigateur, voir browser, pour les plus geek.
    C’ est marrant de voir qu’ au Québéc vous faites plus attention que nous à ne pas utiliser de mots anglais.
    Bonne continuation:)

  12. 12
    Jokester 

    De même, merci pour ta publication =)
    Comme tout le monde l’a fait remarquer jusque là, un libriste convaincu se tourne vers des solutions propriétaires en dernier recours, quand il ne trouve pas de logiciel libre à sa convenance.
    Néanmoins j’imagine que dans certains cas, opter pour un logiciel propriétaire peut nuire, dans la mesure ou celui-ci établirait ses propres standards incontournables et soumis à des droits d’auteurs très virulents.
    Imaginons par exemple qu’un nouveau format audio propriétaire révolutionnaire sorte, un format lossless qui réduit à 3Mo la chanson ! Toute la planète troque alors ses vieux mp3 contre cette nouveauté, mais pour écouter cette musique, la seule possibilité est d’utiliser le logiciel exclusif de la société à l’origine du format… Comment faites-vous ? Il n’y a alors aucun autre logiciel qui soit autorisé à imiter le player exclusif, vous êtes donc obligés d’opter pour une solution propriétaire.
    Là c’est dangereux, je pense qu’il vaut mieux boycotter les technologies propriétaires qui tentent d’enfermer l’utilisateur, et les économies parallèles (hardware par exemple…).

    Je ne suis pas un extremiste du libre, j’ai du logiciel, des jeux, propriétaires sur ma machine, je voulais juste relever une raison de ne pas succomber aux attraits du propriétaire quand une solution libre ne peut pas exister.

    Ciao !
    Jk.

  13. 13
    Nikonoel 

    Salut, merci pour cette balado bien sympa. Bon, comme les autres j’ai besoin d’un léger temps d’adaptation à l’accent québecois, mais j’ai beaucoup aimé cet épisode (le premier que j’écoutais). Seul bémol : les musiques peut-être un peu fortes par rapport au volume de ta voix (très claire, soit dit en passant).
    Pour répondre à ta question sur le plugin flash, je m’en passe (et je n’utilise pas non plus Gnash). En effet, le web est construit avec des normes qui devraient lui permettre d’être accessible à tous.
    Le plugin flash est une horreur pour les aveugles (les zones cliquables sur du flash ne peuvent pas avoir d’attribut « alt », tu imagines l’horreur sur des sites comme deezer). Par solidarité pour eux, je me refuse à utiliser un quelconque plugin flash, si libre fusse-t-il.
    Si quelqu’un m’envoie un lien vers une vidéo youtube, je la télécharge à l’aide du petit programme clive (en ligne de commande, « clive url.de.la.video »). Si je recherche une vidéo sur le web, j’utilise Miro qui me télécharge les vidéos dont j’ai besoin et qui me permet de les regarder. S’il s’agit d’un podcast régulier, je demande à l’auteur un lien vers une version ouverte de sa vidéo.

    À part ca, le seul logiciel non libre que j’utilise à la maison est twhirl pour microbloguer car je n’arrive pas à installer Gwibber sur mon ubuntu 8.04 🙁
    Vivement la version finale de Jaunty 😉

  14. Bonjour Éric,

    Personnellement, j’essaie d’utiliser le plus souvent possible des logiciels libres. Ils doivent cependant faire le travail… sinon, je chercher un équivalent gratuit. Et, en dernier recourt, j’utilise des logiciels propriétaires et payant.

    Yves14: Je n’ai pas trouvé de logiciels libres qui me plaisent. J’utilise cependant Netquiz pro qui est gratuit: http://rea.ccdmd.qc.ca/ri/netquizpro/

  15. J’ai bien aimé ton podcast continu moi pour répondre a ta question j’utilise ubuntu de temps en temps depuis maintenant 3 ans

    mais je sonje à peut-etre à me procurer un petit netbook acer aspire one pour pouvoir l’utiliser à temps plein car mon ordinateur me dérange à cause de mon vantileur.

  16. 16
    inalgnu 

    Tout d’abord merci pour ce poadcast très intéressant, concernant la deuxième partie du poadcast(là ou tu parles du libre) et la question que tu poses, c’est comment puis-je nuire au logiciel libre, quand j’utilise du proprio?

    La réponse n’est pas aussi simple, nuire directement au logiciel libre, il n’y a aucune règle ou loi qui interdit d’utiliser du proprio sur une machine avec un système libre, la preuve c’est libre, on est libre de faire ce qu’on veut avec nos machines.

    La question est une question de principes à mon avis, ni plus ni moins.

    Parce que à un moment donné il faut choisir son camps, si on veut être défenseur du logiciel libre, autant bien le défendre.

    J’en ai déjà parlé de ce problème(pas vraiment un problème) dans un article sur mon blog, les distributions GNU/linux 100% libres(sans vouloir faire de pub).

    Quand on connaît les principes du logiciel libre, la philosophie du libre, moi personnellement j’ai toujours été fasciné par cette idéologie.

    Le fait de vouloir seulement que les choses marchent, par n’importe quel moyen, chercher la solution facile n’aide pas beaucoup le logiciel libre à se développer! je donne un exemple dans le développement de logiciel, quand un développeur cherche à faire marcher son logiciel, peu importe comment son code est écrit pour vu que ça marche, le résultat serai catastrophique et je ne sais même pas si on peut appeler ça un développement, par contre un logiciel bien étudié, basé sur une bonne architecture, bien structuré, bien écrit, même s’il prend beaucoup plus de temps à réaliser, il serai bon produit et bien meilleur que le premier.

    Ah maintenant tu vas me dire, oui ton blabla je le connais, mais qu’est-ce que tu me proposes comme solutions? Certes Gnash n’est pas la meilleure alternative à Flash, mais il y a d’autres solutions, exemple pour la lecture des vidéos, il y a Miro, qui est vraiment excellent, sinon j’utilise une autre solution, ‘keepvid’ pour télécharger des vidéos et les visionner par la suite avec VLC.

    Ah maintenant, il n’y à pas que les vidéos, mais les jeux et les programmes éducatifs pour enfants…etc qui utilisent le flash, moi je pense comme tu le dis, MS-Office coûte horriblement cher aux instituions, et je pense que si cet argent été investi dans le logiciel libre, exemple un bon budget pour soutenir le développement de Gnash, ça aiderai beaucoup le développement.

    Bref pour résumer moi je pense qu’il faut bien connaître les bons principes du Free Software, et les raisons pour lesquelles il a été créer, utiliser les alternatives libres tant que on en a la possibilité(je pense à Ekiga au lieux de Skype). Avoir des principes même si c’est au détriment de quelques options(il faut positiver, penser que GNU/Linux nous offre beaucoup plus de sécurité de stabilité donc on pourrait très bien lui accorder un peu de temps pour mieux se développer coté multimédia), ne pas chercher toujours la solution facile, et soutenir le logiciel libre par tout les moyens.

    Salutations amicales

  17. 17
    Regala 

    @Jokester: tout à fait, il y a problème lorsque la technologie rencontrée est brevetée ou déposée. Mais en fait l’exemple du mp3 est particulièrement mal choisi 🙂
    c’est un format propriétaire à la base, que peu utilisent en en respectant les conditions d’utilisation… cet exemple montre que si l’algorithme est connu, même breveté, il sera « pillé ». Je ne dis pas que c’est bien, mais tous les logiciels libres qui permettent de compresser en MP3 sont pas très respectueux de certains brevets (mais les brevets logiciels c’est mal)

  18. prend le temps de refaire le tour des ballados du Prof Noël … http://bit.ly/QCMOa

  19. 19
    Éric Noël 

    @tous Merci pour vos bons commentaires, je vous en reparle à l’édition 9.05.