Auteur :
• 11 avril 2007

sesamathL’association Sésamath vient de présenter son dernier né, le manuel de mathématiques de 4e et ce qui est des plus intéressant, son contenu est libre!.

Comme c’est libre, un des grands intérêts de ce genre de manuel, réside dans la possibilité de modifier et de réutiliser le contenu. C’est téléchargeable en open office 1, oppenoffice 2 et en pdf.

À quand notre édition québécoise?

Catégorie : General | Tags : , ,  | Les commentaires sont désactivés
Auteur :
• 10 avril 2007

Lors de la dernière campagne électorale québécoise, je n’ai pas vraiment remarqué l’émergence du blogue politique (blogue entretenu et animé par un politicien), par contre c’est le blogue politique d’opinion qui semble avoir acquis des gallons, allant jusqu’à avoir une vitrine pendant la soirée électorale de radio-canada. assemblée nationale Lors du dernier évènement politique québécois, la course à la chefferie du parti québécois, le blogue politique semblait être la saveur du jour, mais avouons que les attentes étaient beaucoup trop grandes.

C’est un billet de Martin de zéro-seconde qui m’a fait remuer un peu tout cela. Le but du billet est de résumer en trois points, le mode d’emploi (du blogue de Marc Synder) à ne pas suivre en énumérant les erreurs commises par des entreprises dans leurs premières incursions dans la blogosphère (billets ici, ici et ).

Ma vision de la politique est peut-être corporative, mais ce que Marc Snyder propose, à travers trois billets, s’applique selon moi autant au blogue politique qu’au blogue d’entreprise. Je repique les trois conseils retenus par Martin de Zéro second :

1) Faites preuve de transparence : montrez vos cartes au grand jour, la sincérité apporte de la sympathie pour votre marque

2) N’achetez pas des blogueurs (ou n’en donnez pas l’impression) : la sincérité est un capital vital pour votre survie dans la blogosphère

3) Ne faites pas d’affirmations qui peuvent être contredites : il y aura toujours quelqu’un pour la contredire, quelque part. Et ça fait mal.

Reste encore à définir la philosophie le blogue politique. Le problème semble toujours résider au niveau de la gestion des commentaires. Selon moi, un blogue sans commentaires, n’est pas vraiment un blogue.

La preuve de transparence se doit également de situer au niveau du commentaire. Mais avec les dernières expériences, l’option des commentaires est rapidement squaté et transformé en forum.

Il doit y avoir un espèce de d’équilibre entre gestion simple et transparence. Reste à la trouver.

Catégorie : General | Tags : ,  | Les commentaires sont désactivés
Auteur :
• 9 avril 2007

Greenpeace attribue, à l’intérieur de la troisième édition de son « Guide pour une high-tech responsable », la dernière place du classement, le fabricant du Mac et de l’iPod récolte la note de 2,7 sur 10. apple Greenpeace est assez dure avec Apple en publiant dans leur site web un espèce de pastiche, en présentant le i-waste et le i-poison ainsi que d’autres objets hétéroclites à saveur toxique.

La communauté ne s’est pas laissé prier et les titres d’articles sont assez également assez sévères.

  • Greenpeace décerne un bonnet d’âne à Apple
  • Il serait temps qu’Apple passe au vert, selon Greenpeace
  • Apple et environnement ne font pas bon ménage
  • Greenpeace juge la pomme véreuse !
  • Apple, pomme toxique?

Certains vont même qu’à critiquer l’ancien vice-président Al Gore puisque celui-ci utilise un ordinateur Apple dans son célèbre documentaire écologique.

Début d’une chasse aux sorcières?

Tout dépend de l’acharnement de la compétition……

Catégorie : General | Tags : ,  | Les commentaires sont désactivés
Auteur :
• 8 avril 2007

Il y a huit ans je publiais dans le Web l’annuaire scientifique franco-science.org. J’en étais le concepteur, je possédais le nom de domaine et j’en assurais l’hébergement. Le contenu était anecdotique et mes seules prises de position consistaient à consacrer un site Web, le site de la semaine. Au cours des années, j’ai carrément perdu toutes mes archives concernant ce site. Pourtant, à l’aide du module Resurrect Pages de Firefox, je peux en quelques cliques accéder à une image temporelle de ce que cette page a déjà été.

Ceci m’amène à la médiatisation de la suspension d’élève qui a eu lieu la semaine dernière (suspension qui est selon moi assez fréquente). Je ne veux pas revenir sur la suspension comme telle mais plus particulièrement sur l’article d’un journaliste qui va même jusqu’a citer le blogue de Francois (en le comparent à un forum) et de publier dans son journal des extraits du blogue en question.

Je suis solidaire avec Francois et j’admire la tournure qu’a pris sa discution avec ces élèves. Mais n’oublions pas, ce que nous écrivons maintenant, même si nous l’effaçons la semaine prochaine, sera encore accessible dans 100 ans. Écrirons-nous dorénavant sous la pression d’une rectitude politique corporative? Celle-ci nous amènera-t-elle à élimer toutes discutions civilisées avec des élèves dans des sujets aussi épineux (pour certains) que la critique (se voulant on l’espère constructive) de leurs milieux de vie (autre article ici)?

Je trouve primordial d’éduquer comme le suggère Gilles dans son espace, mais nous devons primordialement réaliser jusqu’à quel point nous nous exposons nous-mêmes.

Catégorie : General | Tags : , , , , , ,  | Les commentaires sont désactivés
Auteur :
• 6 avril 2007

Un autre congrès de l’Aquops qui vient de se terminer. Cette année j’avais été plus prévoyant, puisque j’ai résidé au même hôtel durant mon séjour.

Dans l’ensemble j’ai bien aimé, mais je remarque deux choses, les « entre-ateliers » deviennent de plus en plus intéressants, il est toujours intéressant de discuter et d’échanger avec des édublogueurs « pour vrai » (salutations à Pierre, Benoît, Gilles, Mario et Pierre) je suggère que l’an prochain, les édublogueurs aient une cocarde de couleur différente, çà aiderait à nous reconnaître (malgré que cela fasse un peu société secrète). Malheureusement, je n’ai pas rencontré un seul de mes collègues « répondant tic » de la région de Québec.

Encore une fois mes ateliers coup de coeurs sont ceux auxquels je ne m’étais pas inscrit avant le congrès, j’ignore ce que cela peut bien signifier, mais bon.

Pendant un moment j’avais même envisagé de me présenter au conseil d’administration, mais après quelques irritants et un évènement pendant l’assemblée générale, combinée à mes expériences antérieures de conseil d’administration, m’ont fait prendre la poudre d’escampette dans la direction opposée.

J’ignore si je pourrai l’an prochain revenir au congrès avec tout ce qui se passe à mon école, on verra bien! Et pourquoi pas aussi donner un atelier, histoire de partager un peu : P

Catégorie : General | Tags : ,  | 2 commentaires
Auteur :
• 5 avril 2007

Je partage avec vous une ressource intéressante. Pour moi elle est bien pratique. Étant nul en graphisme, je pige dans cette banque de page Web simple libre de droit, et je la « spipe  » c’est à dire j’y inclus les boucles de spip afin qu’elle devienne un squelette utilisable.

Profnoel.com et le squelette d’abord solidaire proviennent de cette banque avant d’avoir été « spipé ».

http://www.oswd.org/

P.S. Je présente cette ressource via mon blogue, parce qu’il y a des gens, oui ça existe, qui ne vérifie pas leurs courriels 😉

Catégorie : Du code | Tags : ,  | Les commentaires sont désactivés
Auteur :
• 5 avril 2007

Nous sommes à l’ère de la télécollaboration, l’idée fait son chemin et on l’utilise de plus en plus dans l’industrie. Le modèle éducatif n’échappe pas à cette tendance. L’idée de placer toute une équipe technique dans une « War Room » afin de régler les problèmes à distance est, disons-le, fort attrayante. Je suis même persuadé que la somme est supérieure à l’addition des composantes. L’équipe technique en sort certainement plus efficace.

La question se pose donc : « peut-on, dans un contexte pédagogique, se passer de ressources humaines sur place? « 

L’utilisation des tics en classe doit comporter le moins d’irritants possible. Par exemple, si l’ordinateur 22 a un problème, signifier la situation devrait être la seule action de l’enseignant. Lorsqu’un enseignant passe 10 minutes au téléphone afin d’expliquer la nature du problème de l’ordinateur 22, c’est 15 % de son cours où il n’est pas disponible pour ses élèves. Si en plus d’essayer d’utiliser de nouvelles technologies, on ajoute la notion technique, je crains que nous dévions du but d’intégrer les tics à la pratique.

La réponse à la question, c’est tout simplement non. L’enseignant se doit d’être supporté techniquement sur place. Une solution informatique qui fonctionne pour un bureau d’avocat, n’est tout simplement pas exportable dans une classe.

Catégorie : General | Tags : , , ,  | Les commentaires sont désactivés
Auteur :
• 30 mars 2007

J’ai essayé de retaper mon blogue, au bout de 4 mois de friche, j’avais 137 287 pourriels en guise de commentaires.

Des petites manipulations mysql on régéléle tout….

Mais c’est vraiment de la cochonnerie…

Catégorie : General | Tags : ,  | Les commentaires sont désactivés