Auteur :
• 13 avril 2007
closeCet article a été publié il y a 9 ans 7 mois 30 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

rj45Et si nous allions tous dans la même direction, partout au Québec en même temps, pendant toute une journée? Je pense à une journée complète où les enseignants pourraient expérimenter/discuter/partager à propos des TIC.

C’est déplorable mais c’est la réalité, l’utilisateur lambda n’ira jamais à l’AQUOPS ou bien à d’autres colloques du genre. Peut-être avons-nous atteint un certain point et qu’il est temps d’inverser le processus des enseignants qui se déplace dans des colloques en amenant les colloques dans nos milieux. Dans cette journée, nous pouvons donner le goût des TIC aux gens qui ont de la difficulté à brancher une clé USB par exemple. Il faut tout simplement les prendre là où ils sont. Prêcher par l’exemple, démystifier les choses, la décompliquer, la démocratiser. Dans cette journée, les plus avancés peuvent partager leurs passions.

Nous avons tous commencés dans nos institutions par l’achat d’un canon, pourquoi avons-nous dû en acheter un deuxième puis un troisième? Parce que les gens l’utilisaient, il y avait une pression. Ce genre de journée obligerait même nos services informatiques à livrer la marchandise. Et à subir de la pression pédagogique.

J’imagine ce genre de journée où physiquement nous serions dans nos classes et que virtuellement nous serions partout au Québec!

Et à ceux qui me diront que ce genre de journée est technologiquement utopique, je leur répondrais alors à ce moment que si c’est vrai, et bien l’utilisation des TIC en classe est également utopique.

Be Sociable, Share!
Catégorie: TIC | Tags : , , ,
Vous pouvez suivre toutes les réponses à à ce billet via le flux RSS 2.0. Les commentaires et la notification par ping sont désactivés.

2 réponses

  1. L’idée est très intéressante!

    Il faut trouver selon moi un moyen de l’opérationnaliser.

    Le RÉCIT pourrait être mis à contribution.

    Pour atteindre tout le monde, il faudrait avoir des "pilliers" bénévoles dans toutes les écoles. Il faudrait cibler ces gens et déterminer avec eux nos intentions et nos objectifs.

    Et si l’on commençait par expliquer à tout le monde la compétence professionnelle qui consiste à intégrer les TIC? Je crois qu’il serait gagnant de parler pédagogie avant de parler technologie.

    Mais, il ne s’agit que de mon humble avis. J’espère que l’idée fera du chemin.

  2. Entièrement d’accord avec toi, il faut préalablement bien comprendre la compétence.