Auteur :
• 10 avril 2007
closeCet article a été publié il y a 9 ans 8 mois 1 jour, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

Lors de la dernière campagne électorale québécoise, je n’ai pas vraiment remarqué l’émergence du blogue politique (blogue entretenu et animé par un politicien), par contre c’est le blogue politique d’opinion qui semble avoir acquis des gallons, allant jusqu’à avoir une vitrine pendant la soirée électorale de radio-canada. assemblée nationale Lors du dernier évènement politique québécois, la course à la chefferie du parti québécois, le blogue politique semblait être la saveur du jour, mais avouons que les attentes étaient beaucoup trop grandes.

C’est un billet de Martin de zéro-seconde qui m’a fait remuer un peu tout cela. Le but du billet est de résumer en trois points, le mode d’emploi (du blogue de Marc Synder) à ne pas suivre en énumérant les erreurs commises par des entreprises dans leurs premières incursions dans la blogosphère (billets ici, ici et ).

Ma vision de la politique est peut-être corporative, mais ce que Marc Snyder propose, à travers trois billets, s’applique selon moi autant au blogue politique qu’au blogue d’entreprise. Je repique les trois conseils retenus par Martin de Zéro second :

1) Faites preuve de transparence : montrez vos cartes au grand jour, la sincérité apporte de la sympathie pour votre marque

2) N’achetez pas des blogueurs (ou n’en donnez pas l’impression) : la sincérité est un capital vital pour votre survie dans la blogosphère

3) Ne faites pas d’affirmations qui peuvent être contredites : il y aura toujours quelqu’un pour la contredire, quelque part. Et ça fait mal.

Reste encore à définir la philosophie le blogue politique. Le problème semble toujours résider au niveau de la gestion des commentaires. Selon moi, un blogue sans commentaires, n’est pas vraiment un blogue.

La preuve de transparence se doit également de situer au niveau du commentaire. Mais avec les dernières expériences, l’option des commentaires est rapidement squaté et transformé en forum.

Il doit y avoir un espèce de d’équilibre entre gestion simple et transparence. Reste à la trouver.

Be Sociable, Share!
Catégorie: General | Tags : ,
Vous pouvez suivre toutes les réponses à à ce billet via le flux RSS 2.0. Les commentaires et la notification par ping sont désactivés.

Les commentaires sont désactivés.