Archives du tag ◊ linux ◊

Auteur :
• 12 septembre 2010
waves

waves

Antérieurement dans Ubuntu, il était possible de changer le thème de l’écran de déverrouillage de l’économiseur d’écran en utilisant un fichier ayant l’extension .glade.
Du moins, c’est ce que je faisais à l’époque en utilisant, par exemple, le thème Curves que je récupérais dans gnome-look.org. Ce matin en réactivant le verrouillage de l’écran lorsque l’économinseur d’écran est activé, j’ai réalisé que les fichiers .glade n’étaient plus pris en compte.

Il semble que depuis Karmic Koala, l’utilitaire screen-locking, utilise les fichiers de configuration .ui de gtkbuilder. Voici donc comment procéder, afin d’installer un nouveau thème ( .ui ou .glade).

Installer un thème de déverrouillage avec une extension .ui

Les nouveaux thèmes de déverrouillage utilisent l’extension .ui, voici les étapes d’installation.

1- On décompresse l’archive et on déplace ensuite son contenu dans /usr/share/gnome-screensaver/. On peut ouvrir le dossier avec les droits d’administrateur avec la commande:

gksudo nautilus /usr/share/gnome-screensaver/

2- On ouvre l’utilitaire de configuration. Dans un terminal on tape:

gconf-editor

3- On se déplace ensuite dans apps -> gnome-screensaver, et on renseigne lock_dialog_theme avec le nom du thème que l’on vient d’installer.

Installer un thème de déverrouillage avec une extension .glade

Les anciens thèmes de déverrouillage utilisent l’extension .glade, voici les étapes d’installation.

1- On décompresse l’archive.

2- Dans un terminal, on se déplace dans le dossier où l’archive a été décompressée.

3- Dans le terminal, on lance l’outil de conversion, il se peut que vous deviez installer cet outil (libgtk2.0-dev).

gtk-builder-convert -w nom_du_heme.glade nom_du_heme.ui

4- On déplace ensuite tous les fichiers du thème (même celui avec l’extension .gtkrc qui n’a pas été modifié) dans /usr/share/gnome-screensaver/. On peut ouvrir le dossier avec les droits d’administrateur avec la commande:

gksudo nautilus /usr/share/gnome-screensaver/

5- On ouvre l’utilitaire de configuration.
Dans un terminal

gconf-editor

6- On se déplace ensuite dans apps -> gnome-screensaver, et on renseigne lock_dialog_theme avec le nom du thème que l’on vient d’installer.

Voilà

Auteur :
• 4 octobre 2009

Le billet aurait également pu avoir comme titre : Radio-Canada et firefox 3.5. Mais  puisque la version de firefox livré avec Karmic Koala est la 3.5, je me suis permis ce raccourci.

Les techniques antérieures consistaient, afin d’avoir accès à la zone vidéo de RC, d’enlever le plugin totem (totem-mozilla) et d’ajouter les plugins vlc (mozilla-plugin-vlc) et mplayer (mozilla-mplayer).

Pour la version 3.5 de firefox, il n’est pas nécessaire d’enlever le plugin totem, le simple ajout d’un plugin mplayer fera l’affaire. Si vous désirez installer le plugin mozilla-mplayer, cela entrainera l’installation de la version 3 de firefox. Si vous ne désirez pas avoir également la version 3, il faut installer le nouveau plugin mplayer: gecko-mediaplayer.

sudo apt-get install gecko-mediaplayer

C’est ce qui explique pourquoi ceux qui ont fait une mise à jour via le web, se sont retrouvés avec les versions 3 et 3.5 de firefox.

Auteur :
• 23 mai 2009

SpeakerPetite découverte, EarCandy, qui est un gestionnaire Pulseaudio intelligent, c’est-à-dire qu’il peut automatiquement assourdir le son d’une application au profit d’une autre.

A sound level manager that nicely fades applications in and out based on there profile and window focus.

Le cas classique, vous écoutez de la musique, et vous recevez un appel Ekiga ou Skype, vous risquez de rater l’appel. EarCandy lui, baissera automatiquement la musique au profit de votre téléphonie voip. Voici un petit vidéo (accessible sur le site du développeur) présentant ce cas de figure.

Techniquement, la configuration est automatique, puisqu’EarCandy se paie une petite visite dans le dossier .desktop. Il est possible de par contre de faire de nouvelles règles si on n’aime pas celles générées automatiquement, mais ce fut pour moi toute une aventure, je ne suis pas encore certain de comprendre ce que j’ai fait 🙂 .

earcandy

Il est possible d’installer EarCandy via des dépôts expérimentaux (le mot est lancé expérimental) donc à utiliser avec précaution puisque ce n’est pas un dépôt dédié à EarCandy.

Avertissement: les manipulations qui suivent nécessitent des manipulations à effectuer avec des droits superutilisateurs (root) dont le mauvais usage peut engendrer des effets néfastes pour votre système. Je ne suis donc pas responsable de vos erreurs.

On choisit Système -> Administration -> Sources de logiciels

Et dans Logiciels de tierces parties on ajoute pour Jaunty:

deb http://ppa.launchpad.net/flimm/ppa/ubuntu jaunty main

Et ensuite on tape dans une console, afin d’ajouter la clé:

wget -q 'http://keyserver.ubuntu.com:11371/pks/lookup?op=get&search=0xAC9D76CD6E73CA45' -O- | sudo apt-key add -

Et on effectue la mise à jour:

sudo apt-get update
sudo apt-get install earcandy

Bien que j’encourage toujours l’utilisation des dépôts, puisque celui-ci n’est pas dédié, il serait peut-être préférable de télécharger et d’installer le paquet .deb suivant.

https://launchpad.net/~flimm/+archive/ppa/+files/earcandy_0.4-0ubuntu1_all.deb

On retrouvera EarCandy dans Applications → Accessoires.

Catégorie : ubuntu | Tags : , , ,  | 12 commentaires
Auteur :
• 9 mai 2009

Voici comment installer la dernière version d’OpenOffice 3,1 (amélioration entre autres du travail collaboratif) dans votre Ubuntu. Dans ce billet on y parle des nouvelles fonctionnalités.

Ils faut par contre passer par les dépôts semi-officiels de l’équipe Scribbers.

Avertissement: les manipulations qui suivent nécessitent des manipulations à effectuer avec des droits superutilisateurs (root) dont le mauvais usage peut engendrer des effets néfastes pour votre système. Je ne suis donc pas responsable de vos erreurs.

La méthode suivante est à privilégier si vous utilisé Jaunty, Intrepid ou Hardy.

On choisit Système -> Administration -> Sources de logiciels

Et dans Logiciels de tierces parties on ajoute pour Jaunty:

deb http://ppa.launchpad.net/openoffice-pkgs/ppa/ubuntu jaunty main

Et ensuite on tappe dans une console, afin d’ajouter la clé:

wget -q 'http://keyserver.ubuntu.com:11371/pks/lookup?op=get&search=0x60D11217247D1CFF' -O- | sudo apt-key add -

Et on effectue la mise à jour:

sudo aptitude update && sudo aptitude full-upgrade -y

Voilà c’est terminé!


Si vous n’utilisez pas Jaunty, Intrepid ou Hardy (ou que vous n’utilisez pas les dépôts), voici comment installer la 3.1 sans les dépôts.

On doit s’assurer de désinstaller la version 3.0.1,

Dans un terminal on tape:

sudo apt-get remove openoffice.org-common

(note: on peut aussi faire sudo apt-get remove openoffice*.* qui est un peu plus brutal et moins élégant) <- vraiment pas à essayer!

Pour que la nouvelle version soit entièrement fonctionnelle (pour certaines fonctions avancées, mais ça fonctionne aussi sans), on se doit d’installer un Java run time environnement.

sudo apt-get install sun-java6-jre sun-java6-plugin sun-java6-fonts

Ensuite téléchargeons OpenOffice 3.1 (Université de Sherbrooke)

wget http://gulus.usherbrooke.ca/pub/appl/openoffice/localized/fr/3.1.0/OOo_3.1.0_LinuxIntel_install_fr_deb.tar.gz

On décompresse

tar -xvzf OOo_3.1.0_LinuxIntel_install_fr_deb.tar.gz

On se positionne dans le bon répertoire

cd OOO310_m11_native_packed-4_fr.9399/DEBS/

Et on installe

sudo dpkg -i *.deb

Maintenant il faut installer les menus et les correspondances

cd desktop-integration
sudo dpkg -i *.deb

Voilà c’est terminé. On peut faire un peu de ménage.

rm -r ~/OOO310_m11_native_packed-4_fr.9399
cd
rm OOo_3.1.0_LinuxIntel_install_fr_deb.tar.gz

Bonne version 3.1 !

MAJ 9 mai 17h57

  • Il semble que dans l’installation via les dépôts il y ait une difficulté concernant la francisation. Soyons patient.
  • Dans l’installation via l’archive, la francisation semble correcte.
  • Si vous obtenez un plantage systématique à l’ouverture dOpenOffice, effacez le répertoire .openoffice.org dans votre dossier personnel.

MAJ 18 mai 12h20

Il semble que les dépôts ne soient pas pressés de nous donner la version française. J’ai fini par ne plus être patient. Si la version francophone est primordiale pour vous, avant de repasser à la 3.0 vous pouvez télécharger la paquet de francisation de Debian et l’installer (dans le cas bien sur où vous avez installer OOo via les  dépôts semi-officiels de l’équipe Scribbers):

openoffice.org-l10n-fr_3.1.0-1_all.deb

C’est bien sur à titre expérimental, je viens de le faire et cela semble stable.

Auteur :
• 24 avril 2009

Voici une petite « recette » que j’ai appliquée à mes installations Jaunty Jackalope afin de maximiser l’écoute de fichiers multimédias.

Bien sûr, cette liste répond à mes besoins, elle est donc discutable pour d’autres utilisateurs. Mais je me permets de la partager quand même.

On doit tout d’abord ajouter le dépôt Medibuntu à votre liste de dépôt. Il faut aller dans Système → Administration → Sources de mise à jour. Dans l’onglet Sources des mises à jour, on clique sur Ajouter

deb http://packages.medibuntu.org/ jaunty free non-free

Ensuite on ajoute la clé en tapant dans un terminal:

wget -q http://fr.packages.medibuntu.org/medibuntu-key.gpg -O- | sudo apt-key add -

Et on met à jour.

sudo apt-get update
sudo apt-get upgrade

L’installation des paquets maintenant.

Si vous planifiez configurer compiz, il faut installer compizconfig-settings-manager qui vous permettra de le faire.

sudo apt-get install compizconfig-settings-manager

Si vous avez quelques difficultés à configurer votre son, les deux paquets suivants m’ont été très utiles : asoundconf-gtk et alsa-oss .

sudo apt-get install asoundconf-gtk alsa-oss

Maintenant l’installation de plusieurs codecs incluant la lecture de DVD:

sudo apt-get install libasound2 libasound2-plugins padevchooser gstreamer0.10-pulseaudio ubuntu-restricted-extras w32codecs libavcodec52 winff libdvdcss2

Et puisque je fais un peu de montage audio, j’aime bien les lecteurs mplayer et vlc, audacity pour monter du son et avidemux par habitude :

sudo apt-get install mplayer vlc audacity avidemux

Bien sûr on peut tout installer en une seule étape :

sudo apt-get install compizconfig-settings-manager asoundconf-gtk alsa-oss libasound2 libasound2-plugins padevchooser gstreamer0.10-pulseaudio ubuntu-restricted-extras w32codecs mplayer vlc audacity libavcodec52 winff avidemux libdvdcss2

Voilà, c’est ma recette, elle discutable et surtout perfectible….

Catégorie : Du code | Tags : ,  | 14 commentaires
Auteur :
• 18 avril 2009

ubuntu710Il y a déjà 18 mois, le 18 octobre 2007, on annonçait la version 7.10 d’Ubuntu. Puisque cette version n’est pas une LTS (Long Term Support), les notifications de sécurité et des corrections de bogues importantes ne sont supportées que pour une période de 18 mois.
C’est donc aujourd’hui, le 18 avril 2009, qu’Ubuntu 7.10 arrive à la fin de sa vie.

Si le besoin d’avoir un système d’exploitation à jour se fait sentir, il est possible de passer à la version 8.04.2 LTS d’Ubuntu via une mise à niveau. Hardy Heron (8.04.2) est par contre une LTS et est supportée pendant une période de 3 ans, soit jusqu’en avril 2011.

Il n’est par contre pas possible de passer directement à la version 8.10 ou 9.04. Si vous tentez l’opération, vous devrez la faire par bond successif, de 7.10 → 8.04 → 8.10 → 9.04.

De plus, puisque Intrepid Ibex (8.10) et Jaunty Jackalope (9.04) ne sont pas des LTS, elles ne seront supportées respectivement que jusqu’en avril 2010 et en octobre 2010.

Catégorie : ubuntu | Tags : , ,  | 5 commentaires
Auteur :
• 16 avril 2009

Voici un petit vidéo intéressant sur la rapidité du démarrage de Jaunty.

Lien vers mon billet contenant la vidéo

L’expérience a été faite avec un ordinateur portable muni d’un disque SSD (en ext3), un Grub réglé à 0 seconde, un autologin et un démarrage automatique de Firefox. Le chronomètre fut démarré lorsque l’utilisateur a appuyé sur le bouton mise en marche (donc le temps du chargement du Bios est pris en compte) de l’ordinateur.

via Stefano Forenza

Catégorie : ubuntu | Tags : , , , , , , ,  | 22 commentaires
Auteur :
• 15 avril 2009

Nous sommes à huit jour du lancement officiel et Jaunty est déjà dans l’air. Les collègues Pierre et Martin profitaient du congé pascal afin de passer sous Jaunty Jackalope. À l’installfest de l’Aquops, bien qu’équipés pour installer Intrepid Ibex, les gens demandaient l’installation, même en bêta, de Jaunty Jackalope.

Personnellement je préfère installer plutôt que de mettre à jour. Il y a bien sûr des pour et des contres, mais dans mon apprentissage de Linux, cela me permet de faire le tour du jardin.

Pour la mise à jour, il est possible de passer de Intrepid Ibex à Jaunty Jackalope. Si vous êtes sous Hardy Heron, vous devrez mettre à jour vers Intrepid Ibex préalablement (ou bien attendre un an et de passer directement de Hardy Heron à 10.04 qui sera une lts).

Bref pour les impatients, la technique est la même que la dernière fois, et je me permets de la répéter ici (au risque de radoter):

Dans un terminale taper (sous Intrepid Ibex):

gksu 'update-manager -c -d'

Ensuite:

  1. Ouvrez le gestionnaire de mises à jour (Système → Administration → Gestionnaire de mises à jour)
  2. Cliquez sur le bouton Vérifier ;
  3. S’il existe des mises à jour pour votre version actuelle de Ubuntu (Intrepid Ibex), installez-les en cliquant sur le bouton Installer les mises à jour ;
  4. Ensuite, au-dessus de la zone des mises à jour disponibles, un bandeau vous informe qu’une nouvelle version d’Ubuntu est disponible. Cliquez sur le bouton Mettre à niveau, au bout de ce bandeau, pour démarrer la procédure de mise à niveau ;
  5. Suivez les instructions à l’écran.
Catégorie : ubuntu | Tags : , , , , ,  | 11 commentaires
Page 3 sur 8123456Dernière page »