Archives du tag ◊ linux ◊

Auteur :
• 11 avril 2009

Je me questionnais récemment sur les possibilités de faire de l’enregistrement de conversation distante. Dans le but de faire de la baladodifusion (podcast) collaborative, ou simplement de faire des entrevues pour de futures et hypothétiques Balado du ProfNoël.

Puisque j’utilise déjà Skype, j’ai commencé la recherche de ce côté. J’ai trouvé une petite application libre qui livre la marchandise. Il s’agit de la version 0.8 (novembre 2008) de Skype Call Recorder.

Avertissement: les manipulations qui suivent nécessitent des manipulations à effectuer avec des droits super-utilisateur (root) dont le mauvais usage peut engendrer des effets néfastes pour votre système.

Pour l’installer, il suffit de télécharger le paquet approprié dans cette page, et de l’installer à l’aide de Gdebi. L’intégration à mon bureau Gnome de ma Jaunty Jackalope s’est fait sans embuche et on peut retrouver le lanceur dans Applications → Accessoires.

scr

Chose que je trouve très intéressante, nous pouvons enregistrer la conversation dans une piste stéréo en orientant vers le canal gauche l’usager local et vers le canal droite l’usager distant. Canaux pouvant être séparés et modifiés facilement dans une application telle qu’Audacity.

Puisque la qualité sonore de l’usager distant est tributaire d’un paquet de facteurs comme la bande passante, on peut imaginer deux personnes distantes enregistrer leur conversation selon cette méthode puis échangeant leur fichier afin d’obtenir une qualité maximale.

Je voulais simplement partager cette petite découverte.

Catégorie : General | Tags : , , , , , , ,  | 5 commentaires
Auteur :
• 10 avril 2009

Mercredi soir dernier, soit le 8 avril, se déroulait à Sherbrooke, en marge du colloque de l’ Aquops, le tout premier festival d’installation d’Ubuntu. C’est effectivement après les ateliers de la journée, sur les lieux du cocktail, que les participants ont pu prendre contact avec cet environnement Linux.

Une belle gang de profs tripants Ubuntu, ainsi que des bénévoles de Révolution Linux ont su démystifier notre système d’exploitation à tous les participants.

Pendant que dans un coin de la salle il était possible de visionner sur écran géant une installation d’Ubuntu, à l’opposé de la salle, une table était réservée pour ceux qui désiraient installer Ubuntu ou simplement l’expérimenter via un LiveCD.

dscf6168

dscf6170
Il est certainement à prévoir que cet événement sera de retour l’an prochain! À Québec?

Catégorie : ubuntu | Tags : , , , , , , ,  | Un commentaire
Auteur :
• 1 avril 2009

À mon passage sous Jaunty Jackalope, au moment d’installer le client Twitter (non libre) que j’utilisais dans mon installation Hardy Heron, je me suis dit que ce serait peut-être le temps de refaire le tour du jardin, afin de trouver une application libre capable de livrer la marchandise. J’ai donc découvert l’application Gwibber. Ai-je dit capable de livrer la marchandise? Et même plus! Les possibilités de ce client de microblogue m’ont vraiment impressionné, et elles ont amplement dépassé ce que j’utilisais comme ancienne solution (les trous de sécurité en moins….)

Gwibber, qui a un très bel aspect en passant, peut intégrer plusieurs réseaux sociaux. Gwibber dans Jaunty intègre Ping.fm, Flickr, Facebook, Jaiku, Laconi.ca, Twitter, Digg, Pidgin et Identi.ca. On peut même y ajouter des fils RSS.

Pour installer Gwibber dans Jaunty:

sudo apt-get install gwibber

De plus, il est possible d’associer une couleur pour chacun de vos comptes. Ce qui facilite la lecture. Voici ce que cela donne chez moi (Twitter, Identi.ca et FB):

gwibber-1

Là où cela devient intéressant, c’est qu’il intègre les doublons, vous savez ceux qui publient le même contenu dans tous les réseaux, en plaçant un + à gauche du message afin de nous le signifier. Donc au lieu de répéter le même message dans trois couleurs (une par réseau) Gwibber ne l’affiche qu’une seule fois, avec le petit + vert.

De plus, Gwibber n’envoie les messages, que dans les réseaux concernés. Prenons mon exemple, si j’écris un message direct, il sera diffusé dans mes trois réseaux où je suis abonné. Par contre si je réponds à un  usager du réseau Twitter, la réponse ne sera envoyée que dans le réseau Twitter. Si je réponds dans Identi.ca, la réponse ne sera envoyée que dans ce réseau. Moi je trouve cela simplement génial! Je ne pollue pas mes autres réseaux avec de l’information impertinente (et souvent incompréhensible) aux usagers des réseaux non concernés.

À cela s’ajoute la nouvelle notification dans Jaunty.  Vraiment bien.

gwibber-2

Seul bémol, le français ne semble pas s’être intégré ici, c’est peut-être mon local fr_CA.UTF-8? Vous me le direz. Mais bon, on l’oublie vite.

Bon Gwibber

Auteur :
• 27 mars 2009

La configuration de Virtualbox, afin de faire fonctionner la prise en charge de l’USB, semble être un problème récurant à chaque nouvelle mouture. J’avais déjà écrit ici une technique, mais celle-ci ne fonctionne pas dans ma nouvelle installation de Virtualbox 2.1.4.

Encore une fois, voici ce que j’ai fait, afin de faire fonctionner adéquatement l’USB.

Veuillez d’abord noter, que je suis sous Jaunty Jackalope en version bêta, que ma version de Virtualbox est 2.1.4 et que peut-être tout ceci sera inutile quand Jaunty sera officiel.

Pour fonctionner, il faut que votre compte utilisateur soit membre de deux groupes, vboxusers et usbusers. Normalement vboxusers devrait déjà exister, il reste donc à ajouter le groupe usbusers et s’assurer que votre compte utilisateur est bien membre de ces 2 groupes.

Pour Gnome, allons dans Système → Administration → Utilisateurs et groupes. On déverrouille et on choisit « Gérer les groupes ». Pour commencer, cherchons vboxusers et cliquons propriétés. On coche notre compte utilisateur et on prend bien note de l’Id du groupe (chez moi c’est 123). En suite on ajoute le groupe usbusers et on s’ajoute comme membre.

Avertissement: les manipulations qui suivent nécessitent des manipulations à effectuer  avec des droits superutilisateurs (root) dont le mauvais usage peut engendrer des effets néfastes pour votre système. Je ne suis donc pas responsable de vos erreurs.

Nous allons éditer le fichier fstab

sudo gedit /etc/fstab

Et ajouter à la fin

none /proc/bus/usb usbfs devgid=123,devmode=664 0 0

Je vous avais demandé de prendre en note l’id du groupe vboxusers, si votre groupe est comme moi 123, laisser la ligne telle quelle, sinon, changer le 123 pour l’id de votre groupe.

On redémarre.

À la première ouverture de VirtualBox, dans Préférences on sélectionne dans l’onglet USB on coche “Activer le contrôleur USB”. Et on ajoute les périphériques désirés.

Bon USB

Inspiration: ici.

MAJ 28 mars 2009

Il y a aussi le wiki d’ubuntu-fr qui est bien documenté.

Catégorie : ubuntu | Tags : , , , , ,  | 10 commentaires
Auteur :
• 24 mars 2009

Le projet Colibris est une distribution de logiciels libres francophones (à saveur éducationnelle), facilitant ainsi leurs installations la maison, et à l’école. Comme ceux-ci le disent :

Nous voulons surtout offrir des logiciels indispensables et utilisés par la plupart des enseignants et des élèves. Notre cédérom étant destiné avant tout au monde scolaire, nous y avons ajouté des logiciels propres à certaines disciplines scolaires comme les mathématiques, la musique, la physique, etc. Nous mettons donc la priorité sur les logiciels les plus susceptibles d’être piratés : suite bureautique, logiciels d’édition d’images et de sons, utilitaires, etc.

Disponible sous forme de cédérom en version Mac et Windows, voici que Colibris (profitant de l’outil Remastersys) publie un Live CD (en DVD) basé sur Linux (Intrepid Ibex); Ubuntu Colibris Remix version 0.8 .

Ce Live Cd peut devenir un outil très intéressant de présentation/expérimentation basé justement sur un des avantages du Live CD: essayer sans rien changer/bousiller.

Quelques applications contenues dans le projet.

  • 7-Zip
  • Audacity
  • CDex
  • Celestia
  • Dmaths
  • FileZilla
  • Firefox
  • Freemind
  • GCompris
  • GeoGebra
  • GEONExT
  • GIMP
  • GNU Chess
  • Inkscape
  • JAlbum
  • JSudoku-FR
  • Tans
  • KompoZer
  • OpenOffice.org
  • Paint.net
  • PDFCreator
  • Scribus
  • SuperTuxKart
  • Sweet Home 3D
  • Thunderbird
  • Tux Math
  • TuxPaint
  • TuxTyping 2
  • VLC media player

Ce qui me fait penser à un autre projet de Live Cd publié il y a quelques années sous le nom de MsTUX. Le projet était l’initiative du service national du RÉCIT mathématique, Science et technologie et était basé sur une Knopix. La distribution proposait aux élèves et aux enseignants un environnement de travail informatique nomade. Il rassemblait plusieurs logiciels à caractère mathématique et scientifique.

Auteur :
• 22 mars 2009

J’ai toujours détesté le « brun » d’Ubuntu. C’est pourquoi à chaque installation d’Ubuntu, j’ai toujours opté pour un changement de thème. J’aime bien par contre celui de Ubuntu Studio, un Ubuntu à saveur multimédia.

J’ai remarqué cette nuit que pour Ubuntu Studio, il y avait un nouveau graphisme pour Gdm:

studio-gdm

Ainsi qu’un nouveau fond d’écran:

studio-wp

Rien par contre pour le usplash, qui semble être le même depuis Hardy Heron.

Sans passé complètement à Ubuntu Studio, on peut installer, via quelques paquets, uniquement le thème et le uslpash de Studio (valide testé avec pour Hardy, Intrepid et Jaunty).

sudo apt-get install ubuntustudio-look usplash-theme-ubuntustudio

Ensuite il faut aller dans Système → préférences → apparence dans l’onglet thème on choisi Ubuntu Studio.

Pour le son, c’est dans système → préférences → son et dans l’onglet son ont choisi le thème Studio.

Bon studio.

Auteur :
• 21 mars 2009

J’aime bien quitter l’environnement feutré d’une VirtualBox et d’essayer un alpha 6 en l’installant dans mon ordinateur portable.

Mon problème demeure toujours le même, la carte wifi (une Broadcom b43) de mon Inspiron 2200, qui n’est pas reconnu nativement. Problème qui avait en partie été réglé la Gutsy Gibbon, en offrant le téléchargement d’un microcode, relayant à des souvenirs lointains l’utilisation de Ndiswrapper et parent.
Toutefois, cette solution nécessitait toujours une connexion filaire afin de télécharger le microcode, et elle ne fonctionnait jamais avec un livecd.

J’ai découvert une petite astuce, permettant même de mieux comprendre la mécanique de la chose, afin d’éviter la connexion filaire ainsi que l’utilisation en live cd.
J’imagine (sans l’avoir testé) que cette solution devrait également fonctionner avec d’autres cartes ayant nécessité le téléchargement d’un microcode.

Il s’agit de copier le dossier relatif à notre carte wifi dans le répertoire /lib/firmware . Dans mon cas le dossier fichier est/lib/firmware/b43 et de le copier dans le même répertoire du nouveau système installé, ou du livecd.

Ensuite, dans une consol, on fait:

sudo modprobe b43
sudo /etc/init.d/networking restart
sudo ifconfig wlan0 up

Je me suis donc fait une copie de ce répertoire dans ma clef usb, ce peut toujours être pratique.

Lors d’une mise à jour, j’ai perdu le son, mais en installant les paquets suivants et en suivant cet excellent guide, j’ai réglé ce problème très rapidement.

sudo apt-get install asoundconf-gtk alsa-oss libasound2
libasound2-plugins padevchooser gstreamer0.10-pulseaudio
ubuntu-restricted-extras

Outre ce problème récurant de carte wifi, je n’ai pas vraiment remarqué de problème matériel. Je vais donc utiliser Jaunty pour quelques jours.

De plus comme je l’écrivais ici, j’étais resté à Hardy Heron à la sortie d’Intrepid Ibex, pour plein de raisons. L’une d’entre elles était le non-fonctionnement du logiciel propriétaire Antidote, ce qui nous avait démontré un des désavantages du logiciel non libre. Cette fois-ci, Antidote semble bien fonctionner dans Jaunty.

C’est à suivre….

Catégorie : ubuntu | Tags : , , , , , ,  | Les commentaires sont désactivés
Auteur :
• 19 mars 2009

J’aime bien utiliser Virtualbox afin de tester/utiliser de nouvelles versions/distributions de Linux. Un des problèmes de cette virtualisation avec les alpha de Jaunty Jackalope est que celle-ci utilise la version 1.6.0 de X, non reconnu par les « guest addition » de VirtualBox, nous confinant ainsi à un écran de 800 par 600 (ce qui est très peu ergonomique).

Voici donc comment faire afin de pouvoir les installer et de profiter, entre autres, d’une plus grande souplesse concernant l’affichage (et autres trucs).

Tout d’abord, je présume que vous avez la dernière version de Virtualbox (2.1.4). Si ce n’est pas le cas, téléchargez ici le paquet relatif à votre distribution ou bien utilisez synaptic.

Le problème est que l’installeur des additions invitées ne reconnaît que la version 1.6 de X, alors que Jaunty retourne 1.6.0 comme version (X -version). Assez triviale comme problème. Le régler le sera tout autant.

Première chose que nous ferons sera de copier le fichier VBoxLinuxAdditions-x86.run dans notre répertoire. La deuxième chose sera d’extraire la source de l’installateur des additions vers le dossier de travail add.

sh VBoxLinuxAdditions-*.run --target add

Nous devrons ensuite allez dans le répertoire add afin de modifier le fichier install.sh

cd add/
sudo nano install.sh

Nous chercherons (ctrl-w) l’expression 1.6 dans le fichier. Nous allons trouver 1.5.99.* | 1.6 ). Il faut changer le 1.6 pour un 1.6.0, on enregistre (ctrl-o) et on quitte nano (ctrl-x). Si vous utilisez un éditeur texte, c’est vers la ligne 415 que ça se passe.

Maintenant nous pouvons installer les additions invitées

sudo ./install.sh

On redémarre et les addition devraient être installés.

edit

Via nixternal et le forum de Virtualbox