Archives du tag ◊ planete ◊

Auteur :
• 4 mai 2009

60133-Debian-logo.1Comme je le mentionnais ici, j’expérimente une solution OS 100% libre. Et c’est avec la distribution GNU/Debian que je travaille, puisqu’apparenté à Ubuntu.

Jour 2, je devrais changer le titre en libre à 99%, puisque mon seul problème pour l’instant vient de ma carte wifi. En effet je n’ai pas réussi à faire fonctionner ma Broadcomb43 avec les pilotes libres. J’ai donc été contraint d’utiliser la paquet b43-fwcutter afin de la faire fonctionner. Elle vient de sonner son arrêt de mort. Honnêtement je suis à bout de cette carte. Motivé par l’excellent billet de Le Brakbablog, je me suis commandé une nouvelle carte.

Côté prise en main, OpenOffice 2.4 me dérangeait vraiment trop. En recherchant un moyen de mise à jour, j’ai découvert le Debian BackPorts qui offre un dépôt backports. Intéressant, mais les mises à jour ne sont pas automatiques (bien qu’il y a moyen de le faire).

En me documentant un peu plus, j’ai découvert la nomenclature de GNU/Debian, il y a la distribution Stable (La Lenny présentement), la Testing (prochaine version stable en devenir) et la Sid (version instable de développement). J’ai donc modifié mon sources.list et remplacer lenny par testing, suivi d’un apt-get update, apt-get upgrade et d’un apt-get dist-upgrade. La plupart de mes applications sont maintenant à jour.

Je me demande quel serait mon avantage à passer à Sid, si quelqu’un à la réponse, faut pas hésiter!

Les commentaires du billet précédent ont également parlé de gNewSence (que l’on semble prononcer GNU-Sence), est une version 100 % libre d’Ubuntu. Je télécharge présentement le live-cd de gNewSense 2.2 que je vais assurément expérimenter, toujours dans l’optique de mon expérimentation 100% libre.

Je vous laisse sur un petit vidéo soulignant le 25e anniversaire de GNU présenté par Stephen Fry, suivi d’une minipub gNewSence.

Si vous consultez ce billet via un agrégateur RSS, vous pouvez accéder à la vidéo ici.

Auteur :
• 2 mai 2009

60133-Debian-logo.1Depuis quelque temps, je me questionne de plus en plus de l’utilisation du libre que je peux faire. Il y a un an je croyais même que le format .flv était un format libre. Mon bout de chemin depuis six mois est énorme.. Ce sont les commentaires laissés dans ce blogue, à gauche et à droite au fil du temps (souvent avec peu de tact, mais bon, soyons constructif), qui m’ont amené à m’interroger davantage à propos de cette réalité pour moi.

Je me suis donc lancé comme défi d’utiliser et de configurer une solution 100% libre. Encore une fois je compte sur ma communauté afin qu’elle m’aide (et surtout m’interpelle si je me fourvoie) dans cette expérimentation.

GNU/Debian

J’ai choisi d’utiliser la dernière version stable de GNU/Debian: Lenny, un choix complètement aléatoire soit dit en passant). Je me suis donc précipité dans le site de celui-ci afin de me télécharger le CD1 de cette distribution.

Première chose à retenir, il semble que l’on doive être nécessairement connecté au réseau à l’internet afin d’avoir une installation correcte. En effet, j’ai installé une première fois sans le support réseau. Le résultat fut assez minimaliste, un bureau Gnome de base, avec très peu d’application. Et surtout un fichier sources.liste complètement vide, aucun indice de dépôts à ajouter dans celui-ci afin de faire une mise à jour. J’ai passé un peu de temps avec cette installation, mais j’ai décidé de réinstaller avec une connexion réseau cette fois-ci. Dans cette nouvelle tentative, 822 fichiers furent installés (au lieu des 500 sans connexion réseau) et ce fut toute la différence.

À première vue deux petites déceptions, probablement parce que l’on répète souvent qu’Ubuntu est en retard dans les versions des applications, je ne m’attendais donc pas à retrouvé openoffice.org 2.4 et Gimp 2.4. Mais avouons que pour l’instant ce sont de gros détails…

Explorons maintenant…. à suivre!

Auteur :
• 2 mai 2009

La saison de la nouvelle mouture Ubuntu passée, celle des « remix » arrive. Cette semaine on annonçait la Rescue Remix dans sa nouvelle version. Ce « live system » prévoit la récupération de données avec un amalgame des meilleures applications libres dans le domaine.

Personnellement je n’ai pas testé, puisque je n’ai rien à récupérer sans doute, mais je garde l’info sous la manche…..nous ne sommes jamais à l’abri!

Catégorie : ubuntu | Tags : , , , ,  | 3 commentaires
Auteur :
• 24 avril 2009

Deux petites découvertes, ce vidéo et le site Theora sea.



Catégorie : libre | Tags : , ,  | 5 commentaires
Auteur :
• 20 avril 2009

Appel à une mobilisation citoyenne pour l’appropriation collective de l’informatique libre.

Merci de faire circuler à toute personne qui vous semble susceptible d’être intéressée.

L’année 2009 doit être pour le Québec l’année de l’appropriation collective de l’informatique libre.

Alors qu’ailleurs dans le monde, les nouvelles technologies créent de nouvelles richesses, réinventent le lien social, libèrent les énergies de l’innovation, renforcent la compétitivité économique en participant à un développement économique durable, une chape de plomb recouvre le Québec et empêche celui-ci de rentrer dans le XXIème siècle.

Alors qu’aux États-Unis, le président Obama annonce la mise à disposition de tous les documents de l’administration sous un format libre et accessible gratuitement par tous, au Québec, l’affairisme, la main mise de multinationales sur nos systèmes d’informations, la myopie et la complicité d’une grande partie de la classe politique rendent la tâche ardue. Ce combat essentiel pour notre démocratie et l’avenir du Québec doit aboutir.

Pouvons nous changer les choses ? Oui, c’est possible !

Rejoignez FACIL et participez à l’assemblée générale annuelle le 25 avril 2009 (13h-15h) !

Pour devenir membre : http://facil.qc.ca/fr/adherer/enligne

Lors de cette Assemblée, les membres pourront adopter le rapport d’activités annuel, les états financiers et les prévisions budgétaires. De plus, ils seront appelés à adopter la planification stratégique et élire le conseil d’administration pour l’exercice 2009 – 2010. Ce sera également une occasion pour faire le point sur nos actions en cours et de discuter des enjeux qui seront présents dans l’année à venir.

Pour de plus amples renseignements sur les points à traiter lors de cette Assemblée, veuillez consulter la proposition d’ordre du jour. De plus, tous les documents devant être soumis à l’Assemblée générale seront en ligne d’ici le 11 avril à l’adresse suivante : http://facil.qc.ca/AssembleeGenerale/2009-04-25

Les membres désirant soumettre des propositions de modification à la charte sont priés de les faire parvenir au conseil d’administration (ca@facil.qc.ca) avant le 11 avril 2009, afin de les intégrer aux documents remis aux participants de l’assemblée.

La présence d’observateurs est bienvenue. Veuillez cependant prendre note que, conformément à l’article 13 des Statuts & Règlements adoptés par les membres le 3 avril 2004, seuls les membres en règle auront droit de vote et pourront participer aux élections de l’organisation.

Les nouveaux et anciens membres peuvent régulariser leur adhésion sur place.

L’endroit où se tiendra l’Assemblée générale.

Centre Lajeunesse

7378 rue Lajeunesse, salle 101

Montréal.

Catégorie : libre | Tags : , , ,  | Les commentaires sont désactivés
Auteur :
• 18 avril 2009

ubuntu710Il y a déjà 18 mois, le 18 octobre 2007, on annonçait la version 7.10 d’Ubuntu. Puisque cette version n’est pas une LTS (Long Term Support), les notifications de sécurité et des corrections de bogues importantes ne sont supportées que pour une période de 18 mois.
C’est donc aujourd’hui, le 18 avril 2009, qu’Ubuntu 7.10 arrive à la fin de sa vie.

Si le besoin d’avoir un système d’exploitation à jour se fait sentir, il est possible de passer à la version 8.04.2 LTS d’Ubuntu via une mise à niveau. Hardy Heron (8.04.2) est par contre une LTS et est supportée pendant une période de 3 ans, soit jusqu’en avril 2011.

Il n’est par contre pas possible de passer directement à la version 8.10 ou 9.04. Si vous tentez l’opération, vous devrez la faire par bond successif, de 7.10 → 8.04 → 8.10 → 9.04.

De plus, puisque Intrepid Ibex (8.10) et Jaunty Jackalope (9.04) ne sont pas des LTS, elles ne seront supportées respectivement que jusqu’en avril 2010 et en octobre 2010.

Catégorie : ubuntu | Tags : , ,  | 5 commentaires
Auteur :
• 16 avril 2009

Voici un petit vidéo intéressant sur la rapidité du démarrage de Jaunty.

Lien vers mon billet contenant la vidéo

L’expérience a été faite avec un ordinateur portable muni d’un disque SSD (en ext3), un Grub réglé à 0 seconde, un autologin et un démarrage automatique de Firefox. Le chronomètre fut démarré lorsque l’utilisateur a appuyé sur le bouton mise en marche (donc le temps du chargement du Bios est pris en compte) de l’ordinateur.

via Stefano Forenza

Catégorie : ubuntu | Tags : , , , , , , ,  | 22 commentaires
Auteur :
• 15 avril 2009

Nous sommes à huit jour du lancement officiel et Jaunty est déjà dans l’air. Les collègues Pierre et Martin profitaient du congé pascal afin de passer sous Jaunty Jackalope. À l’installfest de l’Aquops, bien qu’équipés pour installer Intrepid Ibex, les gens demandaient l’installation, même en bêta, de Jaunty Jackalope.

Personnellement je préfère installer plutôt que de mettre à jour. Il y a bien sûr des pour et des contres, mais dans mon apprentissage de Linux, cela me permet de faire le tour du jardin.

Pour la mise à jour, il est possible de passer de Intrepid Ibex à Jaunty Jackalope. Si vous êtes sous Hardy Heron, vous devrez mettre à jour vers Intrepid Ibex préalablement (ou bien attendre un an et de passer directement de Hardy Heron à 10.04 qui sera une lts).

Bref pour les impatients, la technique est la même que la dernière fois, et je me permets de la répéter ici (au risque de radoter):

Dans un terminale taper (sous Intrepid Ibex):

gksu 'update-manager -c -d'

Ensuite:

  1. Ouvrez le gestionnaire de mises à jour (Système → Administration → Gestionnaire de mises à jour)
  2. Cliquez sur le bouton Vérifier ;
  3. S’il existe des mises à jour pour votre version actuelle de Ubuntu (Intrepid Ibex), installez-les en cliquant sur le bouton Installer les mises à jour ;
  4. Ensuite, au-dessus de la zone des mises à jour disponibles, un bandeau vous informe qu’une nouvelle version d’Ubuntu est disponible. Cliquez sur le bouton Mettre à niveau, au bout de ce bandeau, pour démarrer la procédure de mise à niveau ;
  5. Suivez les instructions à l’écran.
Catégorie : ubuntu | Tags : , , , , ,  | 11 commentaires