Archives du tag ◊ Wordpress ◊

Auteur :
• 17 mars 2012

Dans Twitter, plusieurs discussions ou diffusions utilisent le mot clic (hashtag) afin de partager du contenu. Malheureusement, la durée de vie du mot clic est très limitée dans le temps (je crois que c’est 10 jours).

J’ai donc créé le site:  » Technopédagogie et innovation  » (http://inno2012.tuxi.ca/) afin de colliger plusieurs mots clic automatiquement.

Au moment d’écrire ce billet, voici les mots clic qui sont recueillis automatiuement:

Si vous pensez que je devrais en ajouter, laissez moi un commentaire.

Côté technique, j’utilise le site If This Then That que j’ai découvert à Clair2012. Celui-ci permet de lier Twitter à un blogue basé sur WordPress. Malheureusement, le site impose une limite de 15 tweets à chaque itération. Ce serait nettement insuffisant afin de récupérer les microblogue lors d’un événement ( comme pendant #Clair2012, #edcampmtl ou un #Claved), mais pour du continu, ça peut aller.

Brèf c’est encore au stade beta, mais ça semble bien fonctionner.

Catégorie : EduMicroblogue | Tags : ,  | Un commentaire
Auteur :
• 3 mars 2009

wordpress-iconAvec toute mes manipulations d’un nouveau serveur et l’intégration des pages web éparpillées que j’ai un peu partout, j’en suis venu à me poser la question comment déménager complètement un blog créé sous WordPress.

Les manipulations que je présente ici ont été réalisées avec la version 2.6. Tout d’abord, je présume que vous avez un accès FTP et un accès à votre base de données MySQL (via phpmyadmin) dans votre ancien et votre nouvel hébergeur. Ces solutions ont fonctionnés pour moi, je ne pourrait être tenu responsable de ce que vous allez faire.

Voici les deux cas :

1. Sans changement de nom de domaine (http://mondomaine.com –> http://mondomaine.com).

C’est le cas le plus facile, c’est un simple déménagement d’hébergeur. Le transfert du blogue peut se faire en quelques étapes :

  1. Tout d’abord, on se connecte en FTP à notre ancien hébergeur et on télécharge tout le répertoire racine de notre blogue.
  2. Dans le répertoire que l’on vient de télécharger, on édite le fichier wp-config.php que l’on renseigne avec les nouvelles informations de connexion (DB_NAME, DB_USER, DB_PASSWORD et DB_HOST).
  3. Ensuite on se connecte à phpmyadmin de notre ancien hébergeur, on se positionne dans la bonne base de données, on clique sur exporter, on coche en bas sur transmettre, on donne un nom significatif et on sélectionne un format de compression (moi j’ai utilisé bzippé) puis exécuter.
  4. Dans notre nouvel hébergeur, on se connecte en FTP et on télécharge en amont le répertoire racine que l’on avait téléchargé dans notre ordinateur.
  5. Ensuite on se connecte à phpmyadmin de notre nouvel hébergeur, on se positionne dans la bonne base de données, on clique sur importer, on sélectionne le fichier compressé de la base de données dans notre ordinateur, puis exécuter.

Et voilà!

2. Avec changement de nom de domaine (ex. : http://www.mondomaine.com/blogue –> http//:blogue.mondomaine.com).

Ici la difficulté réside dans le fait que WordPress utilise des url absolues, plutot que relatives. Nous devrons donc au préalable modifier toutes les adresses contenues dans la base de données. Voici les étapes :

  • Tout d’abord, on se connecte en FTP à notre ancien hébergeur et on télécharge tout le répertoire racine de notre blogue.
  • Dans le répertoire que l’on vient de télécharger, on édite le fichier wp-config.php que l’on renseigne avec les nouvelles informations de connexion (DB_NAME, DB_USER, DB_PASSWORD et DB_HOST).
  • Si vous avez la réécriture d’url, vous devait également éditer le fichier .htaccess afin qu’il ai la nouvelle adresse.
  • Dans notre nouvel hébergeur, on se connecte en FTP et on télécharge en amont le répertoire racine que l’on avait téléchargé dans notre ordinateur.

Pour la modification de l’adresse dans la base de données, plusieurs références proposent de modifier la base de données avec un éditeur de texte, ce qui implique un téléchargement sans compression.

J’ai du rejeter cette solution parce que mon fichier SQL nom compressé dépassait la limitation de 2 Mo d’importation d’un fichier SQL dans phpmayadmin. Nous allons donc régler notre problème par des requêtes SQL.

  • On se connecte à phpmyadmin de notre nouvel hébergeur, on se positionne dans la bonne base de données, on clique sur importer, on sélectionne le fichier compressé de la base de données dans notre ordinateur, puis exécuter.
  • Toujours dans notre base de données de phpmyadmin on sélectionne SQL. Il suffira de copier les requêtes modifiées dans la zone de texte puis choisir exécuter.

On modifie afin que la nouvelle adresse soit prise en compte :

UPDATE wp_options SET option_value = replace(option_value, 'http://ancien.domaine.com', 'http://nouv.domaine.com') WHERE option_name = 'home' OR option_name = 'siteurl';

Ensuite on modifie l’adresse de tous les billets et de toutes les pages

UPDATE wp_posts SET guid = replace(guid, 'http://ancien.domaine.com','http://nouv.domaine.com');

Ensuite on modifie le contenu des billets et des pages afin que les liens pointant vers notre blogue soient modifiés.

UPDATE wp_posts SET post_content = replace(post_content, 'http://ancien.domaine.com', 'http://nouv.domaine.com');

Voilà

Auteur :
• 12 octobre 2008

Hier soir, ce qui ne devait être qu’une exploration d’une nouvelle plateforme s’est transformé en complète migration de la plateforme de ce cybercarnet vers WordPress.  Je roulais sur une Dotclear installée il y a trois ans et dont la dernière mise à jour devait bien remonter à 24 mois. Cordonnier mal chaussé me dirai vous?

Alors, il est primordial pour les abonnés à mes fils RSS de les mettre à jour.

Pour les billets:

http://blog.profnoel.com/index.php/feed

Pour les commentaires:

http://blog.profnoel.com/index.php/comments/feed

J’ai également profité de l’occasion afin de revamper le look du cybercarnet, venez-y jeter un coup d’oeil.

Côté technique.

Trois choses me préoccupaient pour cette migration.

  1. La perte de données et/ou la non-reconnaissance des chaines de caractères (les é remplacés par des #jdhk? Par exemple).
  2. Le changement de l’adresse URL de tous les permaliens du blogue (perte de tout référencement).
  3. La coupure du lien RSS.

Pour régler ma première crainte, j’ai utilisé un plug-in tout à fait extraordinaire : Flatimport. Tout à suivi, les rédacteurs, les catégories les tags (qui eux dans Dotclear provenaient de deux plug-ins) et le tout dans la bonne chaîne de caractère.

Les Urls de mes permaliens me faisaient craindre le pire, puisque je n’utilisais pas les permaliens standards de Doctclear, mais ceux d’un plug-in. En effet, pour faire plus jolie (autant que faire), les permaliens était carrément le titre du billet. Ce fut rapidement réglé, et ce, nativement dans WordPress, j’ai simplement ajouté dans la zone de personnalisation de permalien %postname% et le tout était réglé. Fantastique!

Pour la gestion des RSS j’ai simplement ajouté un rewriterule dans le .htacces afin que minimalement les abonnés reçoivent ce premier billet:

RewriteRule ^(atom.php|rss.php)$ http://blog.profnoel.com/index.php/feed [R=301,L]

La migration s’est donc faite tout en douceur avec aucune perte de données pour ma plus grande satisfaction!